lundi 15 juin 2015

Les migrants réorganisent le monde et préparent l'Ordre

C'est simple comme une histoire de transports.

Les migrants organisent le chaos. Pas eux, bien sur mais ils servent d'alibi au chaos qui s'installe.

Pas de souci, après le chaos, l'ordre !

Pas forcément celui que nous voudrions mais l'ordre ! Le chaos c'est le début de l'ordre. Sans chaos, pas d'ordre. On ne peut ordonner que ce qui est désordonné ! 

les frontières ?  mais il n'y en avait pas ! Donc il ne s'agit pas de "frontières" ! Il s'agit de "visas" et de "droits de passage" ....

Quand il y a foule d'un côté et 3 préposés au tampons de l'autre qui va contrôler les visas ? C'est une blague ?

J'ai mélangé les photos de Milan, Vintimille, Menton, la "frontière" turque avec la Syrie, Calais et Paris. Quand il y a une légende on se situe sinon la seule chose qu'on comprenne c'est que ce ne sont pas deux lignes de barbelés qui arrêteront des gens qui ont déjà fait des milliers de kilomètres dans des conditions inhumaines !

Nous n'avons plus qu'à multiplier les trains et les bus, organiser les voies de transport.

Parce que là vraiment.... Comment dire... C'est.... Ridicule, pathétique... Sale.... Indigne !

Les premiers "migrants" sont arrivés en "pleurant", les autres ont suivi en "demandant", les prochains "prendront" directement.