jeudi 18 juin 2015

Et arrivent les "Guerres du Manque"

La grande crise de l'eau ! 

Spain imports water by ship

Drought in Spain’s north-eastern region of Catalonia grew so severe in 2008 that Barcelona began importing water by ship from France. About 70% of Spain’s water goes to agriculture, and much of it is wasted through a combination of inefficient irrigation systems and water-thirsty crops unsuitable for the arid climate. Other critics say low water prices are the culprits as they result in profligate water use and low investment in water-efficient infrastructure.
L'Espagne importe de l'eau française par bateaux depuis 2008.  70% va à son agriculture et ses infrastructures ne sont pas entretenues. L'eau n'est pas assez chère pour les espagnols. Beaucoup est perdue.

-----------Source et plus

En 3 cartes notre avenir !





Les migrations commencent juste.

Là où c'est rouge ou "non renseigné " il n'y a plus assez   d'eau et les populations vont donc quitter ces territoires.

Des populations jeunes sur des territoires surpeuplés. Rien n'arrête quelqu'un qui a soif. On peut vivre sans quasiment rien manger pendant des semaines mais pas sans boire.

Les dettes n'existent pas, évidement ! Par contre le stress hydrique existe !

La surpopulation aussi .... En fait je repose la question basique :

"Les ressources en eau douce de la planète peuvent supporter combien d'êtres humains, leurs troupeaux et leurs cultures ?"

"Les ressources en eau potable planétaires divisées par le nombre d'humains et d'animaux ça fait combien de centilitres par tête ?"

1) - migrations dans les pays avec eau

2) - dépopulation par les maladies, le manque d'hygiène et les guerres pour les restes

3) - les guerres du manque, les dernières, sont arrivées.

Enfin, que ceux qui vont me répondre "usines de désalinisation" ne le fassent pas, merci !

Gadget de riches sur une planète de pauvres qui à grande échelle achèverait de détruire l'écosystème global.

C'est à peu prêt aussi performant et intelligent que les éoliennes et les panneaux solaires !