lundi 27 avril 2015

L'infâme semoule enseignante

43 % des élèves français de 15 ans se sentent perdus quand ils doivent faire un devoir de maths, contre 18 % des jeunes néerlandais.

Et sur ce constat épouvantable l'article continue en demandant "la modernisation de l'Education" dont le fer de lance serait l'abandon ou la mise au second plan de l'évaluation.

Arfffffff ! De la soupe électoraliste nullissime ! Préjudiciable ! 

1) entrer dans un collège français c'est la certitude d'avoir un mal de tête immédiat du au bruit

2) sans note on fait comment ? Comme aux USA on courre jusqu'à la fin d'études,  on met un chapeau ridicule et on se compte ? 

Aux USA tous ceux qui ont le chapeau n'ont pas le niveau d'entrer à l'université ou alors celle de la ville ou de l'état dont le diplôme ne vaut pas grand chose. Voir, parfois, rien. Donc, on n'y va pas car ça ne sert à rien. Sauf pour les sections machramé ou peinture sur soie, le soir entre 20 et 22 h quand il y a un bus.

Aux USA la sélection est rude, très rude. On entre dans les meilleures facs sur dossier scolaire et en plus il faut payer extrêmement cher ou avoir un excellent niveau afin d'obtenir une bourse.

C'est clair, on ne redouble pas! Et pour cause, les mauvais sont relégués direct. Il y a des classes et des groupes de niveaux dans la grande Amérique ! 

Ce n'est pas le tapioca français, le collège fourre tout où plus aucun élève ne sait lire correctement en 6°. Et celui qui sait lire attend les autres en regardant par la fenêtre pour ne pas les vexer. 

Ou alors ses parents lui payent le collège privé hors de prix ! 

3) je n'ai jamais vu aucun élève apprendre quoi que ce soit dans le foutoir ! 1h de cours, c'est 1/2 h de discipline et 20 mm de "cours". 20 mm sur les "fonctions" c'est court de l'asymptote ! 

4) les notations n'ont jamais traumatisé un élève c'est même parfois une excellente méthode pédagogique ( mais difficile à maîtriser). C'est un outil pour le prof et l'élève parmi d'autre.

Un outil qu'il faut apprendre et utiliser correctement.

De plus si vous pensez que les élèves ne connaissent pas eux mêmes leur niveau et celui de leurs camarades, vous vous trompez lourdement. Les élèves se situent très bien entre eux et connaissent parfaitement leurs capacités et leurs lacunes ! Ils n'ont que faire des asymptotes mais ils ne sont pas idiots ! ! 

Voilà la fabrique des imbéciles en marche ! Bravo ! Tout le monde, enseignants et élèves ressortent de la journée totalement épuisés... Pour ... Pas grand chose...un mal de crâne...

Article " on est tous intelligents surtout moi et en plus je suis cool !"

PDF "mais qu'elle horreur ces évaluations qui traumatisent ces pov´enfants" mais pas le chômage de papa !

Mais qu'elle bande de ... De ... De .. De ... Je cherche...