dimanche 26 avril 2015

"L'Afrique à l'abordage de l'Europe"




"Celui qui n'a plus rien à perdre est prêt à tout".


À bon entendeur salut !  

"Ces gens-là qui meurent sur les plages si c’étaient des blancs, la terre entière serait en train de trembler. Quand les noirs et les arabes meurent ça coûte moins cher ", nous dit de plus Madame Fatou Diome.

la source : http://senego.com/2015/04/26/fatou-diome-sur-lemigration-ces-gens-la-qui-meurent-sur-les-plages-si-cetaient-des-blancs_235543.html


"Si on voulait sauver des gens dans l’Atlantique, dans la Méditerranée, on le ferait, parce que les moyens qu’on a mis pour Frontex , on aurait du les utiliser pour sauver les gens. Mais, on attend  qu’ils meurent d’abord. C’est à croire que le laisser mourir est même un outil dissuasif". Ajoute-t-elle.

Bien au contraire, le fait de ne pas porter meilleur secours, assistance et accueil aux migrants, selon elle, ne fait qu'aiguiser leur désir de rejoindre l'Europe !

Chacun appréciera le discours cette guerrière assumée de nos temps troublés.




Nombre estimé de migrants, partis de Libye vers l'Italie, disparus en mer depuis janvier 2014 :