samedi 25 avril 2015

Je ne suis pas sortie de la côte d'Adam ? (Ces petits rien qui changent tout)

Dans la Genèseil est dit que :

"l'Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L'Eternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme." 

C'est ainsi que la Bible décrit la création d'Eve, à partir d'une côte d'Adam.

Source

Et j'apprends aujourd'hui que "non" ???? Par la bouche du Pape !!!!! Le Pape François me dit que j'ai été créée comme l'homme et ne parle pas de cette côte masculine dont je me pense issue depuis toujours. 




Moyen Âge et Chapelle Sixtine, on est toujours d'accord je suis issue d'un os ... Peut être d'une côte proche du cœur de l'homme ....



Mais quel changement !!! Je suis toute bouleversée ! Comment ? L'homme n'est pas le maître de toutes choses dont je suis une partie ? ???? 

Sans l'homme j'existerais donc ?  Le tout puissant m'aurait tout de même créée ? Moi ? Une femme ?

"Pour trouver la femme" nous dit le Pape "l'homme doit la rêver".... 
 C'est à dire ? Il ne doit pas la chasser ? Hum, hum....

Le Pape à envoyé une partie de la genèse aux oubliettes, à transformé la femme en un être rêvé...

C'était bien quand nous les femmes n'étions que des morceaux des hommes, des êtres avec un prix, des dots, des marchandises, des sous-humains, des êtres créés "pour tenir compagnie aux mâles".  Nous étions déresponsabilisées.

Genèse :


2 4 Lorsque le Seigneur Dieu fit une terre et des cieux,  5 aucun arbuste des champs n'était encore sur la terre, et aucune herbe des champs ne germait encore : car le Seigneur Dieu n'avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n'y avait point d'homme pour cultiver le sol.  6 Mais une vapeur s'éleva de la terre, et arrosa toute la surface du sol.  7 le Seigneur Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. 8 Puis le Seigneur Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait formé. 9 le Seigneur Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal. 10 Un fleuve sortait d'Éden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. 11 Le nom du premier est Pischon ; c'est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l'or. 12 L'or de ce pays est pur ; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d'onyx. 13 Le nom du second fleuve est Guihon ; c'est celui qui entoure tout le pays de Cusch. 14 Le nom du troisième est Tigre ; c'est celui qui coule à l'orient de l'Assyrie. Le quatrième fleuve, c'est l'Euphrate. 15 le Seigneur Dieu prit l'homme, et le plaça dans le jardin d'Éden pour le cultiver et pour le garder. 16 le Seigneur Dieu donna cet ordre à l'homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; 17 mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras18 le Seigneur Dieu dit : Il n'est pas bon que l'homme soit seul ; je lui 
ferai une aide semblable à lui. 19 le Seigneur Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l'homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l'homme. 20 Et l'homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs; mais, pour l'homme, il ne trouva point d'aide semblable à lui. 21 Alors le Seigneur Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. 22 le Seigneur Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme. 23 Et l'homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! On l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme24 C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. 25 L'homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n'en avaient point honte.  Source parmi d'autres


Quand j'étais une "aide de l'homme" j'obéissais. 

Bien sur les honneurs étaient toujours pour lui mais les justifications jamais pour moi !

Le Pape veut changer ça. Compte-t-il réécrire la Genèse ?