mardi 28 avril 2015

En 40 ans, de roi l'enfant est passé tortionnaire

Photos couleur 2015 sur le site d'Anna Angenend

Curieux, non ? L'enfant qui était le centre de tous les bonheurs et la justification des règles de vie familiales est devenu le centre de toutes les frustrations !

Ces charmants bambins blonds et bien coiffés se sont transformés en lutins hirsutes et tyranniques.

Dans 40 ans, à ce rythme.... Notons que "la mère", de son côté ressemble davantage à une baby-sitter.

Elle donne l'impression qu'elle "ne s'attendait pas à ça". Le bonheur est parti, elle supporte....

Mais, remarquons, elle se dévoue en silence, comme sa mère. Jusqu'à quand ?

Évolutions des rôles et des images.

"Comme des images".

























24 commentaires:

  1. Les femmes ont beaucoup de courage pour travailler,
    S'occuper des enfants,de la maison, de leur mari, se faire belle....
    Moi j'ai juste un hamster et j'ai du mal...
    LOL !
    Il n'y a rien de plus infernal qu'un sale garnement qui se roule par terre devant tout le monde pour des caprices....
    Questions indiscrète, t'as des enfants Wendy?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas te dire si j'ai ou non des enfants. ...

      Ceci est ma vie très privée et là j'écris sur un blog qui tout en étant vraiment vraiment moi n'est qu'une partie de moi...

      Non, les enfants élevés correctement ne se roule absolument pas par terre !!!!

      Ceux qui font cela ne sont pas élevés, juste nourris....

      Misère affective.

      Supprimer
  2. FAUT ÊTRE débile pour faire des gosses dans cette société de débile. Des futurs égoïstes, ptits cons toujours frustrés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, il faut etre une famille. Une vraie.

      Pas des adulescents qui jouent avec leurs gosse à la PS3.
      Pas des transgenre-asexués-tolérants-ambigüs qui ne savent pas quel est leur rôle.
      Pas des hermaphrodites celibataires auto-reproductrises-en-relation-fusionnelle-j'ai-RDV-chez-le-psy.



      Supprimer
    2. frustré et malheureux comme vous quoi .

      Supprimer
    3. On s'connait? :-)

      Supprimer
    4. Faudrait aussi rappeler que c'est aux femmes qu'appartient le pouvoir de faire ou non des enfants ce qui n'est pas à minimiser.

      En tant qu'homme j'ai le sentiment d'avoir été fait et défait par des femmes toute mon existence malgré toutes les distances que j'ai pu mettre entre elles et moi à tous niveaux. A l'adolescence j'aurais mieux fait d'écouter les sages paroles du rappeur Booba et de ses amis. Considérer la femme comme un objet est certes peu glorifiant mais semble être la seule alternative possible pour une existence libre en tant qu'homme.

      LES PUTESSS

      (ça soulage)

      Supprimer
    5. Ton père était où ??

      Parce que ta mère ne t'a pas fait toute seule.

      Une femme objet ? En général elles sont belles et sexy et ensuite elles vieillissent.

      Tu as parle de tout ça avec ta mère ?

      Supprimer
  3. Perso je reste l'enfant qui rêve nuit et jours ,même que la vie est un rêve que la mort réveille ..
    Bisous vaillante WENDY
    rtb

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi. ...

      Je rêve... La vie telle qu'elle devrait être...

      Bizzzzous, merci pour le compliment rtb

      Supprimer
  4. On m'a raconté une histoire :
    Un garçon très très turbulent a un jour frappé sa mère.
    Celle-ci lui a décocher une tarte pour le remettre à sa place. (c était bien la première fois qu'elle faisait ça )
    Il a eu l'idée de porter plainte contre sa mère qui est passé devant un juge,
    Le juge à pris le parti de l'enfant en condamnant la mère si jamais elle recommençait...(je ne me souviens plus de la peine requise)
    La mère à commencé à rentrée chez elle effondré avec son enfant (triomphant et fier de sa victoire).
    Elle s'est ravisé et finalement elle a traîner son gosse devant le juge
    en disant que si c'était comme ça il(le juge )n avait qu'a le garder et qu'elle n en voulait plus...
    Le petit garçon voyant que sa mère l abandonnait s'est effondré en larmes et l'a supplié de lui pardonner....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ? Incroyable !

      Pour condamner une mère pour mauvais traitements il faut vraiment des preuves en France ! La preuve beaucoup de mères maltraitent leurs enfants....horreur..

      Mais c'est une belle parabole sur ces rapports parfois difficiles qu'entretiennent certaines mères avec leurs enfants...

      Supprimer
    2. C'est pas la première fois qu'on voit ce genre de jugement...
      Et tu crois peut-être que les enfants placé à la ddass dans des familles d accueil sont en majorité bien traité?
      Il y aurait beaucoup à dire..

      Supprimer
    3. foyer famille d'accueille = enfers

      Supprimer
  5. tous les parent ne sont pas défaillent quand même pas tous .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact. Tous les parents ne sont pas défaillants

      Supprimer
  6. si un enfant se roule par terre c est justement parce qu on lui dit non. un enfant qui a tout ce qu il veut ne se roule pas par terre. wendy n a pas d enfant ca se voit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lol non justement un enfant vraiment bien élevé ne se roule pas par terre quand on lui dit non ,sa ne lui viendrais même pas a l'idée .

      Supprimer
    2. C'est vrai un gosse normal ne se roule pas par terre. !!!!

      Supprimer
  7. Un gosse ca teste c est normal. ce n est pas facile d eduquer les enfants

    RépondreSupprimer
  8. Sujet vaste, mais ... QUI, dans les commentateurs, a un ou des enfants ? Levé la main !!
    Je parle des parents A TEMPS PLEIN, car les couples recomposer ou les "parents" ont les enfants une semaine sur deux, n'ont hélas pas le meme poids dans l’éducation, désolé.

    PERMETTRE A L ENFANT DE FAIRE TOUT CE QU IL VEUT?
    « En lui interdisant certaines choses, nous permettons à sa volonté de s’exercer, nous encourageons son esprit d’invention, nous éveillons son esprit critique et la faculté d’échapper à un contrôle abusif. […]. Alors qu’une tolérance excessive ou “tout est permis”, où la moindre envie est satisfaite, risque au contraire d’étouffer sa volonté. Dans le premier cas, nous l’affaiblissons, dans le second nous l’intoxiquons. »
    J. Korczak

    DISCIPLINE
    « Seuls quelques enfants exceptionnels peuvent se développer normalement en dépit du relâchement des règles et des défaillances de l’organisation. La grande majorité souffrira d'abandon. »

    UN DROIT ESSENTIEL
    « Je pense que le premier et le plus indiscutable des droits de l’enfant est celui qui lui permet d'exprimer librement ses idées et de prendre une part active au débat qui concerne l’appréciation de sa conduite et de [si nécessaire] de sa punition. »

    Et pour terminer, ma préféré:

    BON A SAVOIR
    « Plus le niveau spirituel de l’éducateur est pauvre, plus sa morale est incolore, plus grand sera le nombre des injonctions et interdictions qu'il imposera aux enfants, non pas par souci de leur bien, mais pour sa propre tranquillité et son propre confort. »
    J. Korczak

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi !

      Merci pour les citations !

      Supprimer
  9. Moi anonyme du 28 a 14h49 oui j ai un enfant. et non je ne me roulais pas par terre parce que sinon ma mere hysterique me tapait. rEsultat je suis introverti et manque de confiance en moi. je restait sage dans ma chambre sachant qu au moindre pet de travers jme prenait une branlee.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La maltraitance des enfants par les mères " normales" n'est pas documentée.

      c'est dingue le nb de mères qui se " vengent" de leurs frustrations sur leurs enfants !!!!

      Je suis triste pour toi et.... Pour moi. Ma mère était comme la tienne....

      Merci à elle : à 12 ans j'avais lu à peu près tous les classiques...

      Sinon, ma blessure est intacte. Jamais elle ne s'effacera ..
      Comme la tienne.

      Il faut vivre ainsi.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.