mardi 21 avril 2015

ce qui est caché est plus important que ce qui est manifeste.

Port ostentatoire d'un signe religieux, absence pour une fête religieuse, demande d'aménagement du temps de travail...
La religion s'invite de plus en plus au bureau.

Depuis le début de l'année, un manager sur quatre déclare être régulièrement confronté à des faits religieux, soit deux fois plus qu'il y a un an. Les conflits liés à des questions religieuses seraient également plus nombreux que l'an passé. Il y en aurait deux fois plus qu'en 2014 et trois fois plus qu'en 2013.

"Les gens n'hesitent plus à assumer leur foi"


"Lors du tour de l'avion, c'est une vérification technique qu'effectuent les pilotes avant chaque vol, un certain nombre de personnels seuls ont refusé de saluer ou carrément d'adresser la parole à un pilote, car c'était une femme", rapporte la pilote d'Air France, Véronique Damon, au micro de France 2.
Pour Lionel Honoré, président de l'Observatoire du fait religieux en entreprise, l'explication est simple :"Les gens n'hesitent plus à assumer leur foi, leur religion, leur pratique. Ça correspond à une quête de sens, ça correspond aussi au désir de s'affirmer en tant que personne", explique-t-il. 

Source et vidéo

se souvenir d'Esther et de Marie, après la Visitation, portant son secret dans son cœur ...Source

Ce qui est caché et plus important que ce qui est manifeste.

Même Venus apparaît dans une coquille car l'essentiel est symbolique et pudiquement masqué.
Symbolique de la coquille Saint Jacques

Le chemin de la foi et de la clairvoyance est personnel et gardé au fond des cœurs. Non exposé.

Comme une pierre précieuse, à l'abri des regards. Protégé.

Déclamer sa religion est peut-être une façon de s'en ré-assurer en prenant les autres à témoins. 
Même quand ils n'en ont pas envie. Une violence faite aux autres qui ne partagent pas nos croyances comme ils en ont la liberté.