mardi 28 avril 2015

Baltimore et Bujumbura, combats de rue

la 2e journée de heurts à Bujumbura au Burundi 

. Heurts à Bujumbura. Au lendemain d’une journée d’affrontements violents à Bujumbura, qui ont fait au moins deux morts, dimanche, les opposants à la candidature de Pierre Nkurunziza à un troisième mandat sont de nouveau descendus dans la rue lundi, malgré l’interdiction de manifester décrétée par le pouvoir.

• L'armée déployée dans la capitale. L’armée est déployée dans les quartiers de Bujumbura depuis la nuit de dimanche à lundi, mais ne participe pas aux actions anti-émeutes.

• Arrestations. Pierre Claver Mbonimpa, militant de la société civil opposé, qui avait appelé à manifester, a été arrêté lundi matin. Selon un haut gradé de la police entre dimanche et lundi « environ 320 personnes » ont été arrêtées. Un mandat d'arrêt a été émis contre le principal organisateur de la campagne anti-Nkurunziza, Vital Nshimirimana.
• Réfugiés au Rwanda. Le climat de tensions de ces dernières semaines a provoqué unafflux de réfugiés burundais dans le Rwanda voisin. Ils sont 17 000 à y avoir trouvé refuge.
• LA RPA n'émet plus. Le signal de la Radio publique africaine, principale radio privée au Burundi, a été coupé à Bujumbura à la mi-journée lundi sur ordre des autorités.
Source et plus

Mais c'est très différent...








Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.