jeudi 22 janvier 2015

Quand la réalité dépasse la fiction: " le porte bonheur"

Je suis écroulée de rire ! Vraiment !

Source 20 mm

Source ouest France


Cinq personnes, trois Guyanais et deux Surinamiens, comparaissaient mercredi devant le tribunal correctionnel de Rennes pour trafic de stupéfiants. Ils avaient été interceptés le 5 décembre 2014 lors d’un contrôle douanier au péage de la Gravelleen Mayenne. Les agents avaient découvert 650 grammes de cocaïne planqués sous la roue de secours de leur voiture. Deux des suspects cachaient également plusieurs boulettes de cocaïne avec respectivement 182 grammes et 170 grammes dans leur ventre. 


Le conducteur, un Rennais d'origine guyanaise, est récidiviste. Les autres ont le même profil : sans profession, au RSA, un casier vierge et de nombreux enfants à élever. Vingt-six pour l'un d'eux, à 32 ans.

« J'ai eu cinq ou six femmes », hésite le prévenu, qui se décrit comme le « porte-bonheur » des deux « mules » (ceux qui ont transporté la drogue dans leur ventre depuis Cayenne, en Guyane).
------

MDR !! 5 ou 6 femmes, il ne sait plus ! Ça en fait des livrets de famille !!!! Et des bouches à nourrir avec un RSA !!!!! 

C'est un " bonheur pour ces dames" ! Quel séducteur ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.