samedi 24 janvier 2015

Nucléaire : Inconscience, insouciance et manque de moyens

Une note des services de sûreté nucléaire de l’Etat jette un éclairage inquiétant sur les risques réels que font courir aux populations les réacteurs nucléaires en fonctionnement en France. On y apprend ainsi qu’aucun réacteur nucléaire en France ne possède une cuve assez robuste pour résister à la fusion rapide du combustible. Cette faiblesse structurelle pourrait entraîner des rejets radioactifs massifs dans l’environnement.



« Personne ne peut garantir qu’il n’y aura jamais en France un accident nucléaire. », cette phrase d’André-Claude Lacoste, l’ancien président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) prend tout son sens à la lecture de la courte note parue ce 21 janvier sur le site internet de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN).

Intitulée sobrement « Eléments de réflexion sur la stratégie de rétention d’un corium en cuve de réacteur », ce document fait le point sur le comportement d’un coeur en fusion dans la cuve d’un réacteur nucléaire. Si, par exemple, un réacteur perd la capacité à refroidir le combustible présent dans sa cuve, parce que ses sources d’approvisionnement électrique sont indisponibles, le combustible fond et fait fondre en quelques heures les différentes structures l’entourant, se transformant ainsi en un magma très radioactif et très chaud : le corium. Cette masse brûlante peut percer la cuve, comme cela s’est produit en mars 2011 dans trois réacteurs à Fukushima.

Que dit l’IRSN dans ce document ?

L’IRSN explique qu’il est possible de retenir dans la cuve le combustible en fusion quand la puissance du réacteur ne dépasse pas 600 MWe de puissance électrique[1] : « Pour les réacteurs dont la puissance ne dépasse pas 600 MWe, les connaissances actuelles permettent de retenir une stratégie avec rétention du corium dans la cuve. »

Or, en France les 58 réacteurs nucléaires en fonctionnement ont une puissance minimale de 900 MWe.  La résistance de la cuve en cas de fusion rapide du combustible est-elle alors garantie sur le parc nucléaire français ?


Les ingénieurs nucléaires savent depuis longtemps qu’une cuve d’un réacteur de forte puissance ne résisterait pas à la fusion du combustible nucléaire.

8 commentaires:

  1. Wendy, il arrivera ce qui doit se produire.............. science sans conscience.
    On va pas réciter encore ce qui n'est pas entendu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison, Zangao ! Parfois je pense qu'ils sont tout simplement avides et incompétents . Incompétents parce qu'avides et inversement.

      Des nuls !

      Et arrivera, etc...

      Supprimer
  2. Petits sur le manège ils étaient les plus ardents à attraper la saucisse, celle qui offrait un tout gratuit.
    Grands ils sautent toujours après la saucisse qui va nous enlever le tour suivant ................

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le seul moyen est de stopper le manège qui arrêtera le leur....

      Supprimer
    2. Il n'y a pas de moyens Wendy, il tourne trop vite pour être freiné. Il aurait fallu comprendre il y a 50 ans, mais il y a 50 ans, personne ne le voulait.
      Et tout le monde c'est laissé griser, et tout le monde se fera griller.
      Peut être quelques nomades seront aperçus sur les terres calcinées, mais qui pour les voir ?

      Supprimer
    3. On va tous être pris dans cette force centrifuge que tu décris

      Ça tourne trop vite certains seront exclus, ceux qui regarderont peut être

      À mon sens presque plus rien n'est sous réel contrôle même plus les monnaies quoi qu'on en pense et dise !

      Supprimer
    4. Sous contrôle.... les populations ahuries, gavées d'anti dépresseurs, par cachets, dans l'eau, les aliments, les vaccins, par voie aérienne, sous contrôle tout ce qui subit, les gens, les animaux, les plantes. Sous contrôle la vérité sur le mensonge qui nous étouffe, sous contrôle ceux qui pourraient dénoncer la forfaiture. Sous contrôle la vie !
      Place au Mensonge, à la destruction, à la mort, et tous les valets de l'Ombre !
      On voudrait nous faire croire que ce ciel qui s'assombrit n'est qu'illusion, que le jour va durer, succéder au jour, encore et encore, que cette lueur dans le lointain est un flamboyant soleil.............
      Et il l'est flamboyant ce soleil, flamboyant de ses rayons mortels !
      Et viendra l'hiver nucléaire, et la nuit, succédant à la nuit !
      Extinction sera la sentence de trop de laissé allez, de trop d'illusion, de trop de croyance et pas assez de Foi.
      Dansez humains, dansez pour laisser des ombres dansantes........

      Supprimer
  3. Bonsoir Wendy,

    depuis Fukushima, je répète et martèle, sur mes blogs, qu il faut tripler les secours, les positionner a diverses altitudes et avoir une réserve d eau de refroidissement pour au moins 72 heures, et une équipe de pompiers spécialisés, de plus, sur place.


    Et d autres choses techniques, car contrairement à beaucoup j'ai une expérience en conduite d unités, mais pas en centrale, j ai toujours refusè de travailler dans le nucléaire.

    Je suis le seul, blog, le seul gars, le seul technicien à avoir proposè à TEPCO des procédures industrielles, copiées depuis.

    Pas matière à brevet, peut être mais vrai know how!

    Vous savez ce qu a fait TEPCO, elle a envoyé des bundraku des pauvres gars sans boulot et sans maison, et les faisaient travailler pour des repas et un peu de chauffage....
    TEPCO, pensait redemander ces M....s, et la tour amenè pour le déchargement était si lourde qu elle s'est enfoncè dans le sol mettant à jour une rivière souterraine.

    Plusieurs années de Mer... oillages alors qu'il était possible de tout mettre en sécurité en une semaine, (accessoirement on polluait pas le pacifique) et ensuite décharger leur piscine avec des automates sur un mois, six mois ou vingt ans... Fukushima c est la fuite de radio éléments dans le pacifique, facile à arrêter couler du ciment, on piégeait les radio éléments.. ETC ETC

    Le Japon à classè l affaire Fukushima TOP SECRET, et prison a vie pour qui écrit ou parle de cela...

    Bel exemple d autisme.

    Ici, il y a des gens qui pensent qu on arrete un de ces trucs, comme on arete une automobile.
    FAUX !
    Cela fonctionnerait au ralenti, et il faudra toujors de l electricité, de leau, des pmpes, de lamaintenance, de la securité, des srvices, des equipes en releves, de l eau, du refroidissement, etc à chaque seconde, tout le temps.

    Centrales pensèes par de non industriels, et donc CRAIGNOS.

    Et c est rien, on sait pas comment les démanteler.
    Donc j ai proposè de construire une pyramide sur chaque centrale éteinte et vidèe....

    Chaque annèe, de automates rajouteront une couche de pierres sur la pyramide....

    Fanfaronesque , c est le niveau de technicité "industrielle" de ces trucs là.

    ORTHO

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.