lundi 26 janvier 2015

L'Antarctique fond


Le plus vaste glacier de l'Antarctique oriental a commencé à fondre

Sa disparition pourrait entraîner une hausse de six mètres du niveau des mers. Le glacier Totten a commencé à fondre. Les scientifiques pensaient, jusqu'alors, qu'il était épargné par les courants chauds.
C'est le plus grand glacier de l'Antarctique  oriental. Sa disparition pourrait engendrer une hausse de six mètres du  niveau des mers. Le glacier Totten est en train de fondre à cause du réchauffement de l'océan,  ont déclaré lundi des scientifiques australiens. Ce glacier fait 120 kilomètres de long sur plus de 30 km de  large. Il était jusque là considéré comme étant situé dans une zone épargnée par  les courants chauds, où la glace est donc très stable et peu sujette aux  variations. De retour d'une expédition sur place, des scientifiques australiens ont  cependant indiqué que l'eau autour du glacier s'était avérée plus chaude  qu'attendue et que le glacier risquait de fondre par en dessous.

"Nous savions grâce à des données satellitaires que le glacier perdait de l'épaisseur mais nous ignorions pourquoi", a déclaré à l'AFP Steve Rintoul,  chef de l'expédition.

Une zone plus vulnérable qu'on ne le pensait

La température des eaux autour du glacier étaient environ 1,5 degré plus  élevée que dans dans d'autres zones explorées à l'occasion de ce séjour dans l'Antarctique pendant l'été austral, a-t-il ajouté. "Le fait que des eaux chaudes puissent atteindre ce glacier témoigne que  l'Est Antarctique est potentiellement plus vulnérable à l'impact du  réchauffement global qu'on ne le pensait jusqu'alors". Le glacier Totten ne va pas fondre du jour au lendemain et provoquer une  montée brutale du niveau des mers, a dit le chercheur. Mais il a souligné que  cette découverte était importante pour mieux cerner l'impact du changement de  la température de l'océan sur la couverture glaciaire. Le rythme de la fonte des glaciers dans la zone de l'Antarctique la plus  exposée à ce phénomène a triplé au cours de la dernière décennie, selon une  étude publiée le mois dernier et portant sur les 21 dernières années.





3 commentaires:

  1. ce n'est ni de la faute du dégazage bovin ni de la faute de nos pots d'échappement soyez en sur .

    RépondreSupprimer
  2. Je crois plus grave, la constante augmentation de séismes, il y aun an, réouverture d une faille ici en France à moins 500km sous la surface??? et celle ci va jusqu en Islande...

    Faille, qui n'avait pas bougè pendant au moins dix siècles.

    ORTHO

    RépondreSupprimer
  3. le guer mandchou

    salut !
    Comme je l ai révélé pour ma part l axe geographique de la terre se redresse .( voir declaration des inuits )
    Il faut etre aveugle pour croire que la pollution en est la cause .
    Le probleme c est que notre gouvernement cache ces verités, le giec est un immence foutoir de conneries manipulateurs.
    TOUS les elites sombres ne veulent surtout pas que vous sachiez la verité.( sinon elles decrepiteront ; religions , politiques, economies ,puissances armées, ect ect ect ) .

    L HOMME DOIT SE REPRENDRE EN MAIN ET ETRE LIBRE DEFINITIVEMENT !! la matrice doit crever et elle le sera ( avec ceux qui la soutiennent et la nourrissent )
    Ce jeux de mort est une stupidité jamais egalé dans le grand cosmos bordelicus mordicus .

    JE VEUX VOIR LES ELITES TOMBER comme DES MOUCHES .la bce imprime 1000 milliards d euros pour rien , elle a la trouille de sa defaite !

    BANDES D IMBECILES QUE VOUS ETES !

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.