mardi 27 janvier 2015

Départementales 2015, des élections très discrètes

Source 1
Source 2

Les élections départementales 2015 auront lieu au mois de mars 2015. Il s'agit d'élections à deux tours : elles auront donc lieu lors de deux dimanches espacés d'une semaine. Les dates précises de ces deux jours d'élections ont été annoncées ministre de l'intérieur le 5 novembre 2014 : le 1er tour des départementales aura lieu le dimanche 22 mars 2015, tandis que le second tour aura lieu le dimanche 29 mars 2015. 
Dans un premier temps, les élections départementales devaient avoir lieu en même temps que les élections régionales 2015. Le gouvernement a toutefois décidé de dissocier ces deux élections : les départementales auront ainsi lieu en mars 2015, tandis que les régionales seront organisées à la fin de l'année 2015. 

Selon un sondage* Odoxa-Orange/Presse régionale/France inter/L'Express publié ce mardi, le parti de Marine Le Pen arriverait en tête des élections départementales de mars 2015, tandis que les socialistes essuieraient un cuisant revers Source le parisien mais en ... Décembre 2014 ! Et maintenant ???

Le FN est divisé entre MLP qui attend(ait) le vote des musulmans et sa nièce qui, avec Chauprade et Jean Marie, ne l'attend pas ! 

Ces élections sont muettes, quasiment rien aux informations, ni dans les débats télévisuels.

Dans moins de deux mois de nouveaux ( ou pas) zélus ! 

Pour être juste les grosses agglomérations telles que Paris ne votant pas je pense que les zélites sont moins intéressées ?  ! 

Mais je ne peux m'empêcher de trouver cette opération  de non-communication " curieuse", voir " bizarre"..,

Et si ni MLP, ni l'UMP, ni le PS n'étaient vraiment élus ? Et si... L'abstention montait à 70% ? 

Et si plus personne, je dis absolument plus personne sauf ceux qui en vivent, ne croyait dans la Démocratie ou pour le moins dans les partis qui hurlent la représenter.

Attendons les chiffres du chômage ! Il apparaît avec le temps que la démocratie dans les urnes s'organiserait tout d'abord autour de la pointeuse ou de son absence.

Fin du kapitalisme, fin du travail salarié comme valeur, fin de la démocratie .... ?