mercredi 26 mars 2014

les vaches nous prouvent qu'internet est juste un outil lucratif


connecter ses vaches à son ordinateur.
un nouveau système propose aux fermiers de surveiller la santé de leurs troupeaux et de suivre au plus près leur production de lait.

Le système opère à partir d'un collier électronique autour du cou de l'animal. Contenant un capteur sans fil, il transmet à un ordinateur des informations sur la santé de la vache et la quantité de lait qu'elle produit. Ces informations permettent à l'éleveur de surveiller la santé du troupeau, d'identifier dés le début l'émergence de maladies, et d'optimiser in fine la production grâce à un suivi en temps réel. 
"Les fermiers peuvent contrôler la fertilité de leurs animaux, les possibilités de grossesses, et à terme, réunir tous les conditions nécessaires pour produire plus de lait", explique Annette McDougall, directrice générale de l'entreprise Silent Herdsman, à l'origine de cette innovation.

source fabricantsource en anglais. technique
source en français

chers lecteurs, c'est moi qui ne suis plus connectée. plus assez pour apprécier positivement ce genre d'informations. connecter les vaches, c'est forcément les agiter. si quelqu'un ici, connait les vaches, il le sait comme moi.

les "connecteurs"-pour toujours plus de profits sont très fiers d'eux.  
internet a mis à vitesse accélérée les humains en esclavage. j'aimerais bien qu'on m'explique comment faire sans être connecté maintenant ?! c'est d'ailleurs pourquoi, les postiers seront bientôt des souvenirs d'une époque révolue.

les humains ont modifié les plantes. pourquoi ? parce qu'il était trop onéreux de connecter chaque plan de maïs à internet. s'ils trouvent comment faire, ils le feront.

un réseau, par définition à un but, une finalité. ceci est un axiome.

le grand internet a le but de faire plier la nature, humaine entre autre, face au pouvoir.
directement connectés, nous suivrons exactement les ordres.
les vaches s’adapteront pour survivre. c'est moi, qui dois m'adapter au nouveau monde.