jeudi 27 mars 2014

l'élevage en batterie, c'est bien !

 Etat, Région et CCI apportent 4 millions d’euros à l’abattoir sous la forme d’avances remboursables
difficile d’abandonner 4.000 à 5.000 emplois dépendent de ces marchés répartis entre Tilly-Sabco, Doux, les éleveurs, les fabricants d’aliments, les transporteurs et le port de commerce de Brest. 
La France exporte au Moyen Orient 237.000 tonnes de poulets sur un total de production de 1,7 million de tonnes. 

  source


oui, oui, aidons les à continuer de toutes nos forces grâce à nos impôts !