vendredi 21 février 2014

l'humain, cette machine fragile et obsolète

L'usine Airbus, près de Cadix au sud de l'Espagne, accueille son premier robot humanoïde doté de bras articulés, pour effectuer des tâches répétitives.
Officiellement, il s'agit « de libérer des ouvriers hautement qualifiés pour qu'ils travaillent sur des tâches à plus forte ajoutée ».

officieusement il s'agit d'introduire les robots dans la chaîne de production car ils sont plus performants et coutent moins chers que les travailleurs humains.

les prix de revient devraient donc baisser ! non ?

(je plaisante !)

Cette "robotisation" est issue du projet interne appelé Futurassy. Il a pour objectif d'automatiser l'ensemble des processus à partir de solutions qui pourraient être appliquées à d'autres sites industriels d'Airbus.

En l'occurrence, il s'agit de la concrétisation du projet "robots collaboratifs". Ce programme explore l'usage de robots dotés de deux bras conçus pour fonctionner dans le même environnement que les opérateurs humains, en partageant outils et ressources de production.

ce n'est pas au moment où l'on vote que nos politiques vont se vanter de cette avancée technologique qui grossira les files d'attente de pôle emploi.
 source