lundi 24 février 2014

La Russie fustige l'Occident

La Russie ne reconnaît pas la légitimité du nouveau pouvoir en Ukraine


Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a remis en cause la légitimité du nouveau pouvoir en Ukraine après la destitution du président Viktor Ianoukovitch et estimé que le reconnaître comme le font certains Occidentaux était une aberration.
Premier dirigeant russe à s'exprimer publiquement sur la chute du président Viktor Ianoukovitch, M. Medvedev a jugé que la légitimité des organes du pouvoir dans l'ex-république soviétique suscitait de sérieux doutes.

Strictement parlant, aujourd'hui nous n'avons personne avec qui parler. La légitimité de toute une série d'organes du pouvoir là-bas suscite de sérieux doutes, a-t-il dit, cité par les agences russes.

Si on considère que des gens qui se baladent dans Kiev avec des masques noirs et des kalachnikovs sont le gouvernement, alors il nous sera difficile de travailler avec un tel gouvernement, a-t-il ajouté.

Certains de nos partenaires occidentaux considèrent qu'il est légitime. Je ne sais pas quelle Constitution ils ont lue, mais il me semble que c'est une aberration de considérer comme légitime ce qui est en fait le résultat d'une révolte, a-t-il par ailleurs fustigé.

L'Union européenne, la Pologne, la France et l'Allemagne, ainsi que les Etats-Unis ont reconnu les décisions du Parlement ukrainien.

Nous ne comprenons pas ce qui se passe là-bas, il y a une véritable menace pour nos intérêts, la vie et la santé de nos citoyens, a encore dit M. Medvedev pour expliquer le rappel à Moscou de l'ambassadeur de Russie en Ukraine.


source

reste le souci de la Crimée et de la flotte russe :

 la Crimée, cette péninsule au sud de l’Ukraine, bordant la Mer noire, la seule région dont plus de 60% de la population est d’origine russe, et qui abrite la flotte russe.

 Carte de la population de l’Ukraine : la Crimée est la seule région majoritairement russe (« Atlas des peuples d’Europe centrale » de J. Sellier et A. Sellier, éd. La Découverte, 2002)

source et plus 

plus grave encore : Poutine se tait.
(le gaz va augmenter ?) 
oui, les prix du gaz vont augmenter. ça va faire mal, très mal ! payer pour l'Ukraine et pour le gaz russe plus cher....

et bien, dansez maintenant ! je ne sens rien de bon dans cette histoire. la Chinusa veut étrangler la Russie ? MDR ! 

mais "MDR"-Moyen, même les américains sont sur le coup....oups....ça craint....

Z.H. source 

source à lire pour mieux comprendre. simple et clair en français.