mercredi 12 février 2014

Fukushima... 福 (fuku) = la fortune, le bonheur, la félicité ; 島(shima) = l'île.

Fukushima a marqué et marque toujours plus l’entière planète de son irréversible radioactivité particulaire qui chaque instant s’échappe du site et qui chaque instant s’enfonce au profond de nos corps à travers alimentation, boisson et respiration. C’est l’accident majeur et le plus épouvantable que le monde n’ait jamais connu. Il a dispersé des tonnages considérables de poisons radiotoxiques sans commune mesure avec ce que l’on nous en dit. De l’avis même de la NRC, cette épouvantable catastrophe dépasse de loin en radiotoxicité durable le legs des essais atomiques atmosphériques. Les conséquences d’un tel accident atomique qui a rempli l’atmosphère terrestre de particules chaudes sont incommensurables et hélas hissent à terme le risque au niveau de la pure et simple extinction des espèces par contamination interne. Se croire pour autant à l’abri est une illusion dangereuse. Il est utile de rappeler à tous que dans une tonne de carburant il y a de source scientifique officielle entre 700 millions et 1 milliard et demi de doses létales potentielles par inhalation. Qui dans ce monde ignore, néglige ou sous-estime la nécessité de parer au moins pire en adoptant quelques contre-mesures de détoxification de son organisme se condamne lui-même et condamne ses propres enfants, enfants que l’on verra de plus en plus disparaitre avant les adultes.