vendredi 14 février 2014

Fukushima : brusque augmentation de radioactivé

Tepco a annoncé ce vendredi que le niveau de radioactivité des eaux souterraines sur le site, mesuré dans un puits situé entre les réacteurs ravagés et l’océan Pacifique voisin, a été pratiquement multiplié par 1,7 en 24 heures.
Une teneur en césium 134 de 37.000 becquerels par litre d’eau et de 93.000 becquerels par litre pour le césium 137 a été relevée, des niveaux bien supérieurs à ceux de la veille, selon les données publiées par Tokyo Electric Power. Jeudi en effet le niveau de césium-137 était de 54.000 becquerels par litre et celui de césium-134 de 22.000 becquerels.
Cette eau a été puisée à 16 mètres de profondeur dans un puits technique situé à 50 m de la côte, en un lieu où l’on savait déjà que l’eau souterraine avait été fortement contaminée par le biais de tranchées où s’est accumulé du liquide hautement radioactif venant des réacteurs accidentés le 11 mars 2011.
Tepco se veut cependant rassurant et affirme que cette eau ne coulerait pas vers la mer. source

où, alors ? 

les experts s'interrogent. de plus ils ont cassé leurs instruments de mesure.

 Les spécialistes de Tepco ne parviennent pas à résoudre le problème des fuites d'eau radioactive. On a appris récemment que les mesures du niveau de radiation des eaux de la centrale étaient minimisée de plusieurs centaines de fois. L'opérateur l'a expliqué par une défaillance des instruments de mesure. source

comme disait ma grand-mère, un bon ouvrier a toujours de bons outils !
on ne sait RIEN ! absolument RIEN !

donc, ne nous faisons pas de souci, tout est faux, chiffres, mesures, tout.