vendredi 27 septembre 2013

dehors les syncicats

 Alors que la Cour d’appel de Paris a condamné le magasin Sephora des Champs Elysées à fermer ses portes à 21h, une centaine de salariés attaquent en référé l’intersyndicale du commerce parisien. 

ils tentent de démontrer la non-représentativité de l’intersyndicale Clic-P, opposant résolu à l’ouverture après 21 heures des commerces. Ils reprochent notamment à cette organisation syndicale de n’avoir aucun représentant parmi les salariés du magasin concerné.

Lundi, à la suite de la décision, le personnel, qui s’était déplacé à l’audience, faisait part de son "écœurement" et de son "incompréhension".  
"Nous avons postulé dans ce point de vente Sephora parce que c’était le seul en France à proposer des horaires élargis compatibles avec notre organisation personnelle", soulignait une vendeuse. 

Au-delà du cas Sephora, d’autres enseignes sont dans le viseur de l'intersyndicale qui a annoncé sur Challenges.fr qu’elle "attaquerait toutes les enseignes qui ouvrent leur porte après 21 heures".
 Il faut dire que la loi ne tient pas compte aujourd'hui de l’avis des salariés, aussi volontaires et déterminés soient-ils. La loi dispose que le recours au travail entre 21 heures et 6 heures du matin est en principe exceptionnel et ne doit être justifié que par la nécessité d’assurer la continuité de l’activité économique ou des services d’utilité sociale. source

joli coup en bande :

1) démontrer que les syndicats ne représentent qu'une infime partie des salariés et donc, ne sont pas légitimes.

2) modifier à moindre cout le code du travail en faveur  de la dérèglementation si chère au patronat.

3) diviser les salariés.

bravo ! bien joué ! ceci dit, les syndicats ont de sérieuses questions à se poser et doivent faire le ménage ! si les syndicats avaient été "forts" cela ne se produirait pas ainsi. s'ils ne sont pas "forts" n'est-ce pas tout de même de leur responsabilité aussi ?
là, on est dans le mur ! et bien comme il faut ! 

avant c'était les patrons que les salariés séquestraient....