vendredi 16 août 2013

un monde pour les extraterrestres !

youpi !

on va forer dans l'une des régions/réserves les plus riches en biodiversité ! en Amazonie !

à la fin on a du pétrole mais c'est tout ! source

on a plus de poissons, plus d'oiseaux, plus d'eau potable, juste du pétrole pour les robots !


9 commentaires:

  1. Ce serait dommage de laisser quelque chose en l'état puisque la caution est perdue.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais si vous êtes au courant en russie et dernierement dans eles andes sont apparus deux nouvelles especes animales.
    voici le nouvel animal andin

    http://www.wikistrike.com/article-l-olinguito-un-nouvel-et-mysterieux-petit-mammifere-ressemblant-a-un-chat-avec-une-tete-d-ours-deco-119560192.html

    Suivant l expérience des Égyptiens tous les 1600 ou 1700 ans notre soleil est en alignement avec la constellation de SIRIUS, et apparaissent les especes nouvelles et disparaissent en masse d 'autres. cf Taureau Apis et autres mutants

    IL SEMBLE BIEN QU AUCUN ASTRONOME AI REGARDE LE CIEL DEPUIS 1983, ILS REGARDENT QUE LEUR ÉCRANS ET LEUR CHÈQUES.

    ORTHO
    Contrôlez vos politiques et contrôlez vos astronomes, aussi.

    RépondreSupprimer
  3. Et oui, disparaissent les baleines et apparaissent les femen !

    RépondreSupprimer
  4. Vu le prototype elles peuvent aussi disparaitre.

    RépondreSupprimer

  5. Excellent Zangao, excellent, je préféres quand même les baleines grandes gueules mais que des fanions pour avaler du plancton, tandis que les autres, grandes gueules à grandes dents de vampires qui font des dégâts à l'environnement où qu'elles passent!!
    çà doit être çà l'effet réchauffement : la réapparition des prédateurs!!...

    Colibri

    RépondreSupprimer
  6. Je viens de visionner les deux parties de Home, de Arthus Bertrand........... j'en ressens une immense déprime ! Déprimé par ce que nous avons gachés, par la blessure gigantesque infligée à la planète, déprimé par l'insondable bétise de l'humain, déprimé par ce qui nous attends.
    Comme il est dit dans l'épilogue de la partie deux, nous étions 2 milliards il y a 60 ans, nous sommes désormais presque 7 milliards a nous reproduire avec frénésie sur une plan^te très fatiguée...
    Notre avenir, celui du bousier,à la différence que c'est notre boule de merde qui nous fera tourner, un peu encore pour une dernière valse !

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.