jeudi 29 août 2013

Syrie, un point de vue américain

Pour Paul Craig Roberts, ancien Secrétaire Adjoint au Trésor américain et ancien rédacteur en chef adjoint Wall Street Journal, Obama, Cameron et Hollande sont des « criminels de guerre » qui agissent exactement comme les nazis.

l'auteur des ces propos

aujourd’hui âgé de 74 ans, Paul Craig Roberts a été Secrétaire Adjoint au Trésor américain dans l’administration de Ronald Reagan, puis membre du Centre d’Études Stratégiques et Internationales à l’université Georgetown. Autant dire qu’il a fait partie de la classe dirigeante conservatrice des États-Unis pendant une partie de sa vie. Il a même été décoré de la Légion d’Honneur en France par Édouard Balladur, alors ministre de l’Economie et des Finances, en 1987


Ce 28 août 2013, Paul Craig Roberts vient de publier un nouvel article d’une extraordinaire virulence, surtout venant d’un ancien ministre du gouvernement américain, contre les autorités américaines et leurs domestiques anglais et français. L’ancien Secrétaire Adjoint au Trésor américain n’y va pas par quatre chemins : il qualifie expressément les dirigeants américain, britannique et français de « criminels de guerre » et il enfonce le clou : « À Nuremberg, les nazis ont été condamnés à mort précisément pour les actions identiques à celles commises par Obama, Cameron et Hollande. »
 Sa conclusion est glaçante : « Quand la Russie et la Chine se rendront compte qu’ils sont la proie de cinquièmes colonnes américaines, qu’elles sont isolées diplomatiquement et militairement inférieures en armes, les armes nucléaires deviendront le seul garant de leur souveraineté. Cela donne à penser que la guerre nucléaire est susceptible de mettre fin à l’humanité bien avant que les hommes ne succombent au réchauffement climatique ou à la hausse des dettes nationales. »

(spéciale dédicace à "Rose" !).

c'est tellement clair que tout le monde comprend ! ça manque de nuances ? .....