mardi 20 août 2013

le 9/11, sera aussi "déclassifié" ?

la CIA reconnait avoir fomenté le coup d'état en Iran en 1953. lire ici

La CIA reconnaît avoir orchestré le coup d'Etat qui a renversé le premier ministre iranien, Mohamed Mossadegh, le 18 août 1953, après qu'il eut nationalisé le pétrole du pays, selon des documents récemment déclassifiés. Le rôle de l'agence américaine de renseignement était un secret de polichinelle depuis des années, et hante toujours les relations entre les Etats-Unis et l'Iran.

 

La CIA reconnaît avoir orchestré le coup d'Etat qui a renversé le premier ministre iranien, Mohamed Mossadegh, le 18 août 1953, après qu'il eut nationalisé le pétrole du pays, selon des documents récemment déclassifiés. Le rôle de l'agence américaine de renseignement était un secret de polichinelle depuis des années, et hante toujours les relations entre les Etats-Unis et l'Iran.

 Le premier ministre iranien avait nationalisé en 1951 l'Anglo-Iranian Oil Company, l'ancêtre de BP, provoquant l'ire de Londres, pour qui le pétrole iranien était jugé vital pour le redressement de l'économie britannique après la Seconde Guerre mondiale. Or début 1953, le président Dwight Eisenhower arrive au pouvoir aux Etats-Unis et se montre plus compréhensif vis-à-vis des doléances britanniques que son prédécesseur, Harry Truman.

 Le chah Mohammad Reza Pahlavi fut mis sur le trône et devint un proche allié de Washington jusqu'à son renversement lors de la révolution islamique de 1979. plus

+
 
=

 
souvenirs :


source image


2 commentaires:

  1. On attend de pied ferme les aveux des us et d'israël !

    RépondreSupprimer
  2. http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/declaration-stupefiante-de-benazir-33697

    Et qu'ils nous cause de ça aussi ! Pourquoi est ce que cette annonce a été enterrée avec Benazir Bhutto?

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.