vendredi 23 août 2013

il n'y a ni "peak-oil", ni pétrole !

cklik : "tous les producteurs qui ont déjà dépassé leur pic"

Coûts de production des hydrocarbures selon leur nature. Les pétroles déjà produits l'ont été avec des coûts de production allant de 2 à 20 $ le baril, les pays du Moyen Orient fourniront leur brut entre 6 et 15 $ le baril, le reste du pétrole conventionnel est accessible à moins de 26 $ le baril, etc.
Ces coûts de production s'entendent hors "coûts de CO2". ce qui est "normal" puisqu'on s'en fout du climat !

 

Pour les hydrocarbures liquides ou gazeux, cette règle de la limite économique n'est pas la seule : il y a également une limite franche qui est purement physique (mais qui peut être atteinte ou pas avant la limite économique) : comme on cherche à extraire de l'énergie en utilisant pour cela... de l'énergie, la limite physique est atteinte dès qu'il faut dépenser plus d'1 kWh d'énergie (qui est largement composée de pétrole et de gaz) pour extraire et raffiner 1 kWh de pétrole (ou de gaz). 

C'est cette limite physique qui fixe très largement le taux de récupération maximal des réservoirs de pétrole conventionnel (sachant que la "résistance" à l'extraction augmente au fur et à mesure que le pétrole résiduel diminue) : quand il faut dépenser plus d'énergie pour l'extraction que le contenu de ce qui est extrait, il n'y a plus de "réserve d'énergie primaire".

Quand il faut utiliser plus de 1 en énergie pour extraire 1, il reste assurément une ressource en terre, mais cette ressource n'est plus une source d'énergie primaire. Pour l'exploiter il faut alors disposer d'une autre source d'énergie primaire, qui fournira plus de kWh que le pétrole extrait n'en contient. On peut par exemple imaginer une centrale nucléaire ou solaire qui va produire de la vapeur ou de l'eau injectée sous pression pour "laver" un gisement et remonter à la surface une fraction supplémentaire du pétrole qu'il contient (une large partie des réservoirs d'Arabie Saoudite est déjà exploitée comme cela, sauf que pour le moment on dépense encore nettement moins d'énergie pour l'extraction que le contenu du pétrole extrait).
Si la hausse du prix du baril n'a qu'un effet marginal sur le volume des réserves à bref délai, cette hausse de prix maintenue dans la durée rendra néanmoins économique l'exploitation de ressources autres que le pétrole conventionnel (bruts extra-lourds, une fraction des schistes, etc), qui peuvent servir à fournir les mêmes produits finis que le pétrole conventionnel, mais coûtent plus cher à exploiter, à la fois sur le plan économique et sur le plan énergétique. Une partie de ces ressources peuvent même ne pas être énergétiquement rentables (c'est notamment le cas de l'essentiel des schistes), mais d'autres le sont si le prix est assez élevé. manicore -Jancovici.

 Prix du baril de pétrole en dollars courants (mauve) et dollars constants de 2009 (bleu) de 1861 à 2011.
Source : BP Statistical Review, 2013

voilà pourquoi nous forerons tout en conservant nos centrales atomiques "indestructibles" (au sens strict).
voilà pourquoi aussi, le chômage sera le lot commun, car la production sera plus onéreuse et donc elle ne sera plus "de masse". de plus les robots sont moins énergivores.

les retraites seront un lointain souvenir du passé, comme cela se dessine déjà aux USA :

States, counties, cities, and other public entities face huge deficits in pensions and promised health care benefits that cumulatively add up to trillions of dollars. Detroit’s bankruptcy was fueled to a large degree by its pension and health care shortfalls, with billions owed to its workers and retirees that were not supported by adequate funding. All of the major cities in the country and many of the states also face future deficits of varying degrees that are not being properly addressed. While the focus may be on the national debt of the federal government, the failure of cities and states to fund the pensions and health care benefits of public workers may present an even greater problem.  

source "The Looming Pension Crisis"

pour ce qui a trait à notre système de santé, il y a l'analyse de Benoît Thévard, ici sur son blog
qui est assez "perturbante" et demande qu'on s'y arrête.

je ne parle même pas du manque d'eau, de la déforestation, du "dérèglement climatique",  des déplacements des populations, des dettes...

je parle impôts, emplois et pouvoir d’achat, baisse du niveau de vie et guerres du manque. 

en résumé :

le pétrole depuis les années 1980 se multiplie aussi vite que la misère !

on n'est pas prêts d'en manquer !

21 commentaires:

  1. Paradoxal ?

    Pas de manque de petrole.
    Par contre une pression pour nous transformer en lemmings!

    Ben, NON.
    ORTHO

    Vous aurez besoin de nous pour fabriquer des soucoupes, des portes soucoupes, des tasses, des cafétieres etc...
    Parce que VOUS ÊTES DES NULS, ET VOUS LE SAVEZ BIEN.

    RépondreSupprimer
  2. Dans le pire des cas,tout cela va empirer , et dans le meilleur des cas,tout cela va empirer :( ,le juste milieu est que on peux plus faire machine arriere et qu'on s'avance vers une fin prochaine

    RépondreSupprimer
  3. ceci dit, c est pas un contrariété de plus qui va nous ennuyer.
    Qui j inscris pour le banquet peut être fin du monde.

    Pas de végétariens acceptés, ou venez avec vos salades.

    ORTHO

    RépondreSupprimer
  4. Benoit Thévard ne prend pas en compte le fait que certaines technologies sont susceptibles de prendre le relais du pétrole (moteur à eau = pour le transport par ex ).

    Par contre, notre système de santé solidaire est économiquement viable tant que le ratio malade/bien portant reste raisonnable.
    Or si on mesure la dégradation de notre environnement toxique (métaux lourds), les CEM (GSM, Wifi, DECT), la baisse de la concentration en vitamines, carence en magnésium, la dégradation de l'équilibre alimentaire (Mac do, bouffe industrielle), introduction de nouveaux aliments dangereux (sucre inverti, huile hydrogénée, nano techno, ...), le stress.
    Tout cela nous promet (une montée exponentielle des profits de l'industrie pharmaceutique euh je voulais dire) une baisse de l'espérance de vie en bonne santé.

    Steph

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon documentaire sur cartel chimie pharmacie sous titres en FR

      http://www.youtube.com/embed/oDUpmtbXrlo
      ORTHO

      Et si vous saviez ........ pour les médicaments génériques, les fortunes que cela agénéré, de la génériques de FORTUNES, ;o). Si vous saviez, les syndicats achèteraient des ak47 par milliers pour reprendre "leur part du gateau".

      Supprimer
    2. @ Steph : ce qui est prévu pour 2015, ce sont les premier "bricolages" génétiques pour "les hommes augmentés".

      nous ne pourrons pas survivre à la pollution si nos gènes ne sont pas adaptés...................RAPIDEMENT !

      le souci c'est que tout le monde ne sera pas augmenté !!!!!

      la bataille des syndicats devraient aussi (surtout) porter là dessus !!!

      au boulot !

      steph !

      Supprimer
  5. Hors sujet. La veau d OR t

    JPMorgan Chase & Co. (JPM) is seeking to sell 1 Chase Manhattan Plaza, the lower Manhattan tower built by David Rockefeller in the late 1950s, as the company reduces its office space in the city.
    ORTHO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tiens, tiens...
      intéressant !

      Supprimer
    2. Wendy, tu cherches un pied à terre à mahattan ?
      C est suffocant en été, et en hiver... glacial

      ORTHO

      Supprimer
  6. C'est en regardant sur un site US que j'ai appris que le Figaro annonce l'entrée de commandos israélien et US sur le sol syrien : gros risques de Casus Belli pour les russes ! C'est pas bon, notamment avec toute ces prépa d'urgence aux US ....

    http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/22/01003-20130822ARTFIG00438-syrie-l-operation-anti-assad-a-commence.php

    Steph

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ce sujet, je crois que les Russes attendent l HEURE, qui leur conviendra.
      ORTHO

      Supprimer
  7. Confirmation Russe ....
    http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://europebusines.blogspot.com/&ei=xkHaT-ikD8qt8gP3lKX6AQ&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=1&ved=0CFoQ7gEwAA&prev=/search%3Fq%3Dlord%2Bstirling%26hl%3Dfr%26biw%3D1440%26bih%3D752%26prmd%3Dimvns

    RépondreSupprimer
  8. Cet article est correcte.
    On ne peut tirer plus d un produit que ce qu il peut donner.
    Cependant, si le but est faire de l électricité.
    Il faut savoir qu il est possible d avoir des générateurs électriques qui fonctionne à n importe quoi.
    C EST UN CHOIX.

    Vous pouvez bruler dans le moteur de votre générateur ce pour quoi il a été pensé.
    Moteur diesel peut bruler : huiles de table recyclées ( ces huiles de friture de Mc DOU), de la paraffine (qui ne manque pas dans le pétrole), etc... Au fait Mc dou paie pour qu on enlève ces déchets qui sont brulés avec des flammes pauvres, ne produisent pas de chaleur et polluent, voila le "recyclage", que vous payez en achetant des fritures Mc Dou.

    Il suffit de filtrer, mais cela peut couter 3 € par mille litre.
    Donc on décantera, on attendra plus longtemps et pas de coût caché, l huile récupérée deviendra ÉLECTRICITÉ GÉNÉRIQUE. Prix 1€ le kilowatt prix forcé par l état.

    Moteur essence ou gaz : toutes sortes de choses qui peuvent être gazéifiés, du gas oil lourd réchauffé (industriel ou marin), de l essence (bien sûr), mais du l acétylène (carbure de calcium), de la FUMÉE (oui de la fumée de bois vert), du gaz (toutes sortes de gaz), des alcools (les alcools différents se comptent par dizaines). etc...

    Maintenant vous savez que le choix des MOTEUR NON POLYVALENT, ou impasses technologique, a été fait il y a longtemps quand le baril de Pétrole coutait, une fraction, minime du coût du même baril avec de l huile alimentaire.

    NON !
    Ceux son les panneaux photovoltaïques et l éolien qui seront préférés.
    Une éolienne de 20 m = 1 000 tonnes de béton pour poser cette éolienne.

    MERCI LES BÉTONNEURS .

    ORTHO


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les énergies renouvelables, pour le moment pompent du fric aux gens, et coutent plus cher en énergies fossiles pour leurs construction ET entretien que ce qu'elles rapportent en "énergie utilisable".

      ce sont des genres de "dettes", des "fakes".

      peut être que ça va s'améliorer...

      Supprimer
  9. Une éolienne fabrique du mauvais courant ceux qui lisent mes posts ici savent que le cosinus Phi la relation entre intensité et tension est mauvaise sur les éoliennes, qui ne sont que des outils de secours, et encore...

    Donc pour chaque champ d éoliennes il y a au moins une centrale qui sert à METTRE NE FORME le "courant" afin que celui cipuisse être utilisé.
    en Allemagne les petits producteurs de courant électriques avec générateurs à moteur thermique, sont payés de fortunes, DES FORTUNES PAR KW, pour reresser localement les courant des éoliennes du coin.
    L Allemagne est depuis toujours deficitaire en electricité.

    MAIS L ÉOLIEN PERMET DE CRÉER DES MILLIONNAIRES (ceux qui prooche du pouvoir investissent dans des petites centrales thermiques, MAIS CHUTT ... ) CEUX QUI ONT DES PETITES CENTRALES AU CO2.

    CELA PERSONNE NE VOUS LE DIT.

    VÉRIFIEZ .

    BLETS PAS VERTS.
    DES PIGNOUFS.
    ORTHO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se reverra peut être lundi......... c'est fou comme l'avenir devient incertain ces temps ci.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.