lundi 26 août 2013

"Dettes" : maintenant ils vendent directement nos Terre


Pour combler ses déficits, l'Espagne vend un quart de son patrimoine national


Pour faire face à ses difficultés financières persistantes - son déficit public dépasse les 70 milliards d'euros en 2012 -, l'Espagne a décidé de mettre en vente environ un quart de son patrimoine national, dont de vastes espaces naturels

L'un des joyaux de cette grande braderie publique de plus de 15 000 biens, qui va de bâtiments emblématiques des plus belles rues de Madrid à des terrains non constructibles en bordure d'autoroute ou de voie ferrée, est le domaine de l'Almoraima, en Andalousie.

La propriété est une petite merveille, unique en Europe. Elle couvre plus de 14 000 hectares - il s'agit de l'un des plus grands latifundios existant encore sur le Vieux Continent -, dont 90 % appartiennent au parc naturel Los Alcornocales, l'un des exemples les plus spectaculaires de forêt méditerranéenne primaire. S'étendant de la pointe ventée de Tarifa, sur la côte sud, à la sierra de Grazalema, une centaine de kilomètres plus au nord, ce parc de 170 000 hectares abrite aussi la plus grande formation de chênes-lièges de toute la péninsule ibérique.

source le monde 

ils vendent nos espaces vitaux. c'est normal.