mercredi 28 août 2013

beau travail d'équipe russo-américaine

"1996-2012. Le monde est devenu plus sûr.” :

"quand les russes et les américains s'entendent pour faire disparaître le plutonium"

Dans une région reculée du Kazakhstan, des scientifiques russes et américains ont coopéré dans le plus grand secret pour neutraliser des centaines de kilos de plutonium et d’uranium hautement enrichi – une quantité suffisante pour fabriquer une bonne douzaine d’armes nucléaires.

un document révèle une opération secrète de nettoyage qui a coûté 150 millions de dollars [112 millions d’euros], une somme prise en charge en grande partie par les Etats-Unis. A l’époque, les spécialistes américains du nucléaire craignaient que des terroristes ne découvrent ces matières fissiles..............

...................Quelque 209 essais nucléaires avaient été réalisés dans 181 tunnels creusés sous une colline appelée montagne Deguelen, tunnels dont les parois étaient désormais couvertes de résidus de plutonium. Mais tous les dispositifs n’avaient pas explosé. Du plutonium et de l’uranium hautement enrichi purs se trouvaient donc encore dans les souterrains, en morceaux ou dans des explosifs restés intacts. Les chercheurs russes avaient aussi connaissance d’explosions qui avaient été déclenchées dans de grands conteneurs en métal, dont certains avaient été abandonnés au cœur du dédale de tunnels.......

................................................

En 1999, en marge d’une conférence internationale sur la non-prolifération, les États-Unis ont accepté de financer l’opération de nettoyage, la Russie de fournir des informations et du personnel scientifique, et le Kazakhstan de faire le travail sur le terrain. Les signataires ont fêté cet accord en trinquant à la vodka, marquant ainsi le lancement d’un projet qui durerait plus de dix ans. Petit à petit, l’équipe a coulé du béton sur les matières fissiles afin de les rendre inutilisables. En octobre 2012, les travaux étaient terminés. Aujourd’hui, un monument érigé sur le site porte cette inscription : “1996-2012. Le monde est devenu plus sûr.” [Selon le rapport, le site fait toujours l’objet d’une surveillance importante, le combustible nucléaire présent ayant une durée de vie de plusieurs centaines de milliers d’années.]

click "je veux tout lire"  

vous avez dit ennemis ? billevesées !

2 commentaires:

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.