jeudi 22 août 2013

après le Mali, la Syrie dans les tuyaux (de gaz et de pétrole)

la Fr-nce appelle" au recours la force" si l'utilisation des armes chimiques et prouvée en Syrie.

cette France belliqueuse.

troublant. source

la Turquie appelle aux "représailles" de son côté aussi :


Le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, a estimé que la ligne rouge (avait) été franchie depuis longtemps en Syrie, en appelant depuis Berlin la communauté internationale à prendre des mesures. source


------------------------------------------------------

comme pour le Mali, regardons les "ressources" : ici, des données,   la coface est discordante

Principaux produits exportés
  • Pétrole brut, minéraux, des produits pétroliers, des fruits et légumes, du textile, des vêtements, de la viande et des animaux vivants et du blé
  • Pétrole (2000) : production 25,4 millions de tonnes - Réserves 350 millions de tonnes.
  • Gaz (1999) : production 6 300 millions de m³ - Réserves 241 000 millions de m³.
  • Électricité (2002) : 26,9 milliards de kWh dont 39,7 % issus de la production hydroélectrique.
même si le pétrole syrien a "peaké", il reste les minéraux et les  oléoducs en provenance d'Irak et d'Arabie saoudite. image Manicore

pour suivre les tuyaux

légende et tout sur les tuyaux !!!! (sur le même site il y a des cartes sur tous les pipelines mondiaux. pour les curieux.)

je mets une analyse de la situation, qui explique l'empressement guerrier de la Turquie et de la Fr-nce :

Dans sa boulimie d’investissements/retours sur investissements et ses velléités dominatrices comme premier producteur exportateur mondial de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) le Qatar a déjà misé plus de 3 milliards de $ sur le djihad takfiriste pour renverser le président syrien Bashar al Assad seul obstacle à la mise en route du gazoduc Qatar Turquie dont la partie turque est déjà prête à recevoir le gaz qatari pour l’acheminer en Europe de l’Ouest connecté au Nabucco.

La dimension énergétique de la guerre contre le gouvernement syrien de Bahsar al Assad a été dés le début marginalisée dissimulée sous le qualificatif de "guerre civile" ou "guerre interreligieuse sunnite shi’ite". Des millions de militants anti guerre étaient descendus dans la rue en 2003 pour tenter d’empêcher une guerre contre l’Irak de Saddam Husseim scandant partout : "pas de guerre pour le pétrole".
La majeure partie des voix anti guerre se sont tues soutenant en Libye et maintenant en Syrie les "guerres humanitaires" (R2P) inclus les "anticapitalistes" – Français notamment- qui roulent désormais pour l’Axe Washington Tel Aviv Paris Londres Ankara Doha Ryadh.......


..................................................
En 2009 le Qatar et la Turquie avaient entamé des négociations avec l’Arabie Saoudite – concurrent direct du Qatar dans le financement et l’armement des takfiristes en Syrie – pour la construction d’un gazoduc Qatar Arabie Saoudite Syrie Turquie qui devait être rattaché au gazoduc Nabucco Azerbaïdjian Turquie.

Selon Oilprice.com l’Arabie Saoudite a refusé que ce gazoduc en provenance du Qatar traverse son territoire. Le tracé de ce dernier inclue donc désormais le Sud de l’Irak, la Jordanie, la Syrie, la Turquie. La partie turque du gazoduc est déjà construite prête à recevoir le gaz du Qatar.
Seule obstruction : Assad.

l'article en question , à lire.

 
"L'homme à la croisée des chemins", Diego Rivera, 1933. (Cliquer pour agrandir.)

3 commentaires:

  1. la France qui va réduire son "armés" de terre a 70 000 hommes d'ici a 2015 a cause de coupe budgétaire, a t'elle encore le pouvoir de menacé ?
    a moins que ce ne soit des supers soldats terminator ou que je ne connaissent rien a la guerre moderne .

    mais la France ou plutôt la partit francophone de l'empire ne décide de rien seule ou presque .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai mis à jour.

      au Mali = Total ! en Syrie les oléoducs.

      la Fr-ance c'est TOtal et Aréva.
      épicétou !

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.