samedi 27 juillet 2013

Télévision, sexe et Amour

Aldous Huxley1932

ci-dessus, un rappel de "Zangao" ! merci !. ci-dessous, un rappel :


 "Méfiez-vous
De l'homme moyen
De la femme moyenne
...
Méfiez-vous de leur amour

Leur amour est moyen, recherche la médiocrité
Mais il y a du génie dans leur haine
Il y a assez de génie dans leur haine pour vous tuer, pour tuer n'importe qui

Ne voulant pas de la solitude
Ne comprenant pas la solitude
Ils essaient de détruire
Tout
Ce qui diffère
D'eux

Étant incapables
De créer de l'art
Ils ne comprennent pas l'art

Ils ne voient dans leur échec
En tant que créateurs
Qu'un échec
Du monde

Étant incapables d'aimer pleinement
Ils croient votre amour
Incomplet
Du coup, ils vous détestent

Et leur haine est parfaite
Comme un diamant qui brille
Comme un couteau
Comme une montagne
Comme un tigre
Comme la ciguë
Leur plus grand art."

Charles Bukowski- Le génie de la foule, 1966


encore un rappel de "Zangao" , encore Merci !

 "Les films, le football, la bière et, surtout, le jeu, formaient tout leur horizon et comblaient leurs esprits. Les garder sous contrôle n’était pas difficile."

George Orwell.  "1984"




le détail des manip., pour le week-end ! stay awake !

12 commentaires:

  1. aussi : "Les films, le football, la bière et, surtout, le jeu, formaient tout leur horizon et comblaient leurs esprits. Les garder sous contrôle n’était pas difficile."

    George Orwell, 1984

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. publié !

      c'est encore mieux !

      Supprimer
    2. Coïncidence : le mot clé de l'ex Président était ,
      celui du nouveau est Président

      Supprimer
  2. Il n’était pas désirable que les prolétaires puissent avoir des sentiments politiques profonds. Tout ce qu’on leur demandait, c’était un patriotisme primitif auquel on pouvait faire appel chaque fois qu’il était nécessaire de leur faire accepter plus d’heures de travail ou des rations plus réduites. Ainsi, même quand ils se fâchaient, comme ils le faisaient parfois, leur mécontentement ne menait nulle part car il n’était pas soutenu par des idées générales. Ils ne pouvaient le concentrer que sur des griefs personnels et sans importance. Les maux plus grands échappaient invariablement à leur attention...

    RépondreSupprimer
  3. A lire :

    http://www.fabula.org/actualites/edward-bernays-propaganda-comment-manipuler-l-opinion-en-democratie_21329.php

    RépondreSupprimer
  4. Qui était Edward Bernays ?
    Neveu de Freud, Bernays est considéré comme le père des relations publiques. Il a inventé cette technique moderne qui consiste à plier nos esprits aux projets de certains, technique que l’on nomme communement "propagande".
    Pour Bernays, la démocratie doit être pilotée par la minorité intelligente, c’est à dire, par l’élite...

    Ce qu'on ne connait pas, d'autres l'appliquent, et ça fonctionne. C'est nous qui avons le pouvoir, car sans notre assentiment, notre obéissance aveugle, ils ne peuvent rien ! Mais, si difficile à faire comprendre a ces foules amorphes....

    RépondreSupprimer
  5. PRINCIPE DE RÉALITÉ:

    http://www.wikistrike.com/article-des-manifestants-s-attaquent-aux-banques-a-sao-paulo-119267840.html

    RépondreSupprimer
  6. rien, et c'est ce qui nous différencie, ne se fera sans guerre civile, rien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sur, c'est vraiment le bon choix.......... :(

      Supprimer
    2. Guerre civile ? Laissons le système se consumer. On ne change pas un système avec avec les sapiens qui l'ont engendré.

      Supprimer
  7. Bourdieu reste un homme de gôche que je vomis ! On en voit le résultat !

    RépondreSupprimer
  8. Les films, le football, la bière et, surtout, le jeu...

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.