mardi 30 juillet 2013

l'humour anglais, une arme anti-immigration

Une campagne de publicité visant à encourager les départs volontaires de migrants illégaux en Grande-Bretagne divise la coalition au pouvoir.

«Vous êtes en Grande-Bretagne de manière illégale? Rentrez chez vous ou prenez le risque de vous faire arrêter».

L'affiche, placardée sur deux camions, a sillonné plusieurs quartiers de Londres à forte population étrangère la semaine dernière. La campagne vise à encourager les immigrants illégaux à rentrer dans leur pays d'origine de manière volontaire. Elle a été accompagnée par une distribution de brochures.

 les départs volontaires coûtent aux alentours de 800 euros, alors que les renvois forcés, accompagnés d'arrestation, s'élèvent à 17.000 euros, rapporte le Guardian . 

 «Il suffirait qu'un seul individu choisisse le retour volontaire assisté pour couvrir le coût du programme pilote (de 11.500 euros)», a indiqué un porte-parole du Département de l'Intérieur (Home Office).

En janvier dernier, un autre projet de campagne anti-immigration mené par les conservateurs avait été raillé. Visant les Roumains et les Bulgares, qui pourront circuler librement dans l'Union européenne dès l'année prochaine, elle cherchait à mettre en avant les aspects les moins séduisants de la vie britannique, comme par exemple, le chômage et la pluie.

source 1source 2
source 3

bien, bien, bien, et ? et rien ! comme les mexicains aux USA et les chinois à Paris.
c'est ainsi, la globalisation met les peuples sur les routes. à l'insu de leur plein gré, le plus souvent.
ci-dessous, exemple d'habitat prisé par l'immigré que l'on retrouve généralement dans tous les pays d'accueil :



1 commentaire:

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.