mercredi 17 juillet 2013

l'Europe au secours des palestiniens, la France taclée

A partir du vendredi , l’Union Européenne  a publié une directive contraignante pour tous les 28 États membres interdisant tout financement, coopération, attribution de bourses, de fonds de recherche ou des prix, à toute personne résidant dans les implantations juives en Judée-Samarie et à Jérusalem-est.
C’est une tempête politique en Israël suite à la décision de la Haute Commission de l’Union européenne de boycotter les implantations. Aujourd’hui, il a été annoncé que le 30 Juin la Commission et l’organe exécutif de la directive de l’Union européenne exige que les 28 Etats membres doivent cesser tout financement, et collaboration, l’octroi de bourses, de subventions et bourses de recherche dans les régions disputées.
La résolution stipule que tous les accords signés à l’avenir entre l’UE et Israël vont inclure une clause stipulant que «Cet accord ne s’applique pas à une institution israélienne au-delà de 1967».


Le Président, Shimon Peretz a déclaré en réponse à la décision de l’Union que «les signes venant de l’Union européenne peuvent devenir une érosion de plus contre Israël, et nous ne devons pas nous enfouir la tête dans le sable. Nous devons prendre des initiatives ,  et renouveler le processus politique, et chercher des mesures de confiance avec les Palestiniens, y compris la libération des prisonniers et la fin des constructions. C’est l’intérêt suprême national de l’Etat d’Israël « .
Miri Regev (Likoud) a réagi à la résolution de l’Union européenne, et a souligné que « l’hypocrisie des pays européens, notamment la Grande-Bretagne et la France, sont tout simplement scandaleux. Pour rappel, la Grande -Bretagne est responsable de nombreuses guerres de conquête dans les îles Falkland en Amérique du Sud, et les expropriations de l’Argentine « . »
Regev a ajouté que la France a usurpé  l’Afrique de l’Ouest pour l’argent, l’or et le pétrole . L’Etat d’Israël a quitté Gaza et ce qu’il a obtenu , c’est le terrorisme et les missiles, il est nécessaire de dire la vérité bien en face: Israël n’a pas à s’excuser ou ramper.. «  Alya news