mercredi 17 juillet 2013

la censure indolore mais implacable

 les iPhones fonctionnant avec la dernière version du logiciel d'Apple ne suggèrent pas de corrections, même pour de légères fautes d'orthographe pour les mots brûlants comme «avortement», «viol», «munitions» et «balle».  comme il le ferait avec près de 150.000 autres mots.

l'analyse a révélé plus de 14.000 mots qui sont reconnus comme des mots quand orthographiés avec précision, mais qui ne seront pas corrigés, même quand ils ne sont que légèrement mal orthographiés. 

comme "l'avortement", "annuler", "viol", "balle", "munitions», «ivre», «ivrogne», «enlever», « éveiller »,« aryenne »,« assassiner »et« virginité ». ainsi que :
«bigot», «cocu», «déflorer», «homoérotiques», «marijuana», «pornographie »,« prostituée »et« suicide ».


 Un porte-parole d'Apple a refusé de commenter.

 Une explication de l'existence d'une "Kill List" sur les appareils iOS est apparemment que les téléphones ont limité le stockage, car  ces mots ne sont pas utilisés assez fréquemment dans le langage courant. Mais si tel était le cas, alors pourquoi ont-ils été disponibles dans iOS 3.1.3?

 Une autre explication est que «avortement» et mots similaires sont des sujets sensibles et donc qu'il est préférable d'éviter complètement. Bien sûr, on pourrait dire aussi que la «surveillance» est un sujet sensible, aussi. plus ici

 la bienpensance nous tuera....