vendredi 19 juillet 2013

comme des bêtes

Chaleur suffocante pour les détenus.

Un problème de climatisation à la prison de Bordeaux rend la canicule des derniers jours encore plus pénible pour les détenus, qui disent suffoquer. Et la situation pourrait durer encore quelques jours.

«Il doit faire au moins 50 degrés, estime un détenu qui a contacté le Journal de Montréal pour dénoncer la situation. Le ministère de l'Agriculture saisirait les animaux s'ils vivaient ici!".

entre les peines qui ne sont pas faites par manque de place et les conditions dégradantes de détention stigmatisées par le monde entier, il est temps d'investir dans les prisons françaises.

les détenus s'adressent au "journal de MONTRÉAL" !!!!!!  où est BFM ? source

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.