jeudi 25 juillet 2013

ces incidents dévastateurs, mais pas graves !

Le système de refroidissement d’un réacteur non endommagé de la centrale accidentée de Fukushima s’est temporairement arrêté jeudi et de la vapeur est toujours visible au-dessus du bâtiment d’une autre tranche affectée.
Le dispositif de refroidissement du réacteur numéro 6, un peu à l’écart des quatre détruits par le tsunami et les explosions subséquentes, s’est stoppé vers 10h16 locales (3h16 en France) lors d’un test de groupe électrogène de secours. Il a été remis en service un peu après midi (5 heures en France), a précisé Tepco dans des courriels.

Quelque 3 000 techniciens et ouvriers s’escriment sur le site pour préparer son démantèlement mais sont en permanence confrontés à la survenue de nombreuses avaries dans des lieux inaccessibles à cause de la radioactivité. Outre des fuites d’eau hautement contaminée qui polluent l’océan Pacifique voisin, une vapeur inexpliquée s’échappe de façon intermittente depuis une semaine du dessus du bâtiment éventré du réacteur 3. «Elle était encore visible ce jeudi vers 13 heures (6 heures en France)», a indiqué à l’AFP un porte-parole de Tepco.
 
lire ici 

en ce qui concerne la plateforme gazière en Louisiane qui a pris feu : les "officiels" déclarent qu'elle pourrait bruler pendant deux mois... lire ici

non, ils ne le font pas exprès, mais on pourrait en venir à le croire....