lundi 29 juillet 2013

ce qu'il en reste

AFP photo

la ville de  Homs en Syrie.

7 commentaires:

  1. Le libellé est bien trouvé.

    C'est comme ça que les américains exportent leur fausse démocratie depuis 70 ans.
    Ce qui est nouveau, c'est qu'il le font en arrière plan là où ils auraient pu le faire en fanfaronnant avec leurs chars dans les rues de Homs - comme en Irak - il y a dix ans , c'est un signe de leur déclin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quand je regarde l'armée us, je me dis tout et beaucoup plus, mais jamais qu'ils sont en déclin.... !

      bonjour, au fait !

      Supprimer
  2. Vases communicants, le déclin des uns faisant le développement des autres, en l'occurrence des puissances militaires.

    Un pays qui "investit" autant dans le développement de matériels militaires ne peut pas être considéré en déclin. En revanche, la disproportion des sommes allouées a l'armée au détriment des populations augure d'un avenir plus que sombre pour lui même comme pour le reste de la planête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les USA sombreront dans la dictature comme les autres.
      il n'y aura plus d'Eldorado ? elle a intérêt à être bonne la TV/NET !

      Supprimer
    2. A condition de trouver suffisamment de papier pour la rouler ;)

      Supprimer
  3. ?
    VISION DE L AVENIR DE L EUROPE ?
    ORTHO

    RépondreSupprimer
  4. Leur vision de l'Avenir de l'Europe, leur projet chéri!..
    Si nous avions un peu d'intelligence, de la vraie, nous pourrions encore être capable de montrer à ces yankees ce que sont des Peuples qui, sont le réceptacle de la culture et de la civilisation humaine ,mais, malheureusement, nous sommes déjà à un stade très avancé de lobotomisation ( formatage Empire) , le fruit est si blet qu'il pourrit sur pied!..
    Je crois que c'est la vision plutôt d'un avenir très proche...

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.