mardi 30 juillet 2013

Big Data, prévoir c'est régner. (mais sur quoi ?)

Dans son dernier rapport, le McKinsey Global Institute place le Big Data parmi les 5 "game changers" amenés à soutenir la croissance de l'économie américaine sur les dix prochaines années.

Le Big Data, l'Energie, le commerce, l'Education et enfin les infrastructures ont été identifiées sur la base d'une analyse rigoureuse de l'économie américaine et des facteurs l’impactant le plus transversalement.

 les Etats-Unis possèdent aujourd'hui un tiers des données mondiales disponibles et disposent des centres de recherches et des startups de pointe. Le Big Data est tout aussi déterminant que l'énergie ou le commerce car il peut répondre le plus efficacement à la baisse de la productivité américaine due à un vieillissement accéléré de sa main d’œuvre. Cette obsolescence doit être compensée par une accélération de la productivité de plus de 30% soit un taux inédit depuis les années 1960. Dans le domaine de la vente au détail par exemple, les outils du Big Data ont un impact immédiat en proposant des prédictions plus pertinentes concernant la fréquentation des magasins et les besoins en main d'oeuvre associés. Le Big Data pourrait également apporter des économies de près de 300 milliards de dollars dans le domaine de la santé et de l'administration.
source 

 Big data, littéralement les Grosses données, est une expression anglophone utilisée pour désigner des ensembles de données qui deviennent tellement volumineux qu'ils en deviennent difficiles à travailler avec des outils classiques de gestion de base de données ou de gestion de l'information.

 Les perspectives du traitement des big data sont énormes, notamment pour l'analyse d'opinions politiques ou de tendances industrielles, la génomique, l'épidémiologie ou la lutte contre la criminalité ou la sécurité. (Wikipédia).

Dave dans le cerveau de Hal 9000.

 2001 l'Odyssée de l'Espace. Stanley Kubrick. 1968.