jeudi 30 mai 2013

Fukushima : rire ou pleurer

Pour tenter de résoudre le problème des eaux contaminées sur le site de la centrale accidentée de Fukushima, le gouvernement japonais a demandé que de nouvelles mesures soient prises. Et ordonné à Tepco, l’opérateur en charge de la centrale de construire, autour des installations, un mur qui serait en grande partie enterré. Son but serait de permettre de contenir une partie des eaux souterraines qui s’infiltrent dans le sous-sol des installations, se mélange avec des débris radioactifs, et deviennent ainsi dangereuses. Ce qui oblige Tepco à en stocker un volume plus important qu’initialement prévu.
Or du fait de ces infiltrations, les capacités de stockage de la centrale commencent à saturer. Chaque jour, quelques 400 m 3 d’eau souterraine s’infiltrent dans les sous-sols des bâtiments des réacteurs. D’ores et déjà, l’opérateur japonais a stocké environ 370.000 tonnes d’eau radioactive. Une capacité de stockage qui doit être augmentée pour atteindre 450.000 tonnes l’automne prochain puis 700’000 tonnes d’ici à 2015.

ou Geler le sous-sol

Une autre mesure évoquée par le gouvernement consisterait à geler le sous-sol autour de la centrale afin d’éviter une fois de plus ces infiltrations. De son côté Tepco envisage également de pomper une partie de ces eaux avant qu’elles ne s’infiltrent et deviennent donc radioactives.
A court terme l’opérateur espère limiter à 300 m3 par jour le volume des infiltrations. L’eau récupérée serait reversée dans la mer après avoir vérifiée qu’elle ne présente aucun danger.

c'est tellement hallucinant que j'ai mis l'intégralité du texte.
par exemple, geler le sol c'est donc permettre que l'eau reste en surface  ...700’000 tonnes d’ici à 2015....il arrivera donc un moment ou tout le Japon sera un grand réservoir d'eau radioactive.

en bref, aucune solution ! et la radioactivité ne fait qu'étendre son périmètre.

ce que j'en pense : il n'y a rien à faire, sinon, cela serait déjà fait ! les russes qui ne sont pas éloignés du Japon auraient exigé une solution, la Corée aussi.

en fait ce que ce genre de texte nous dit, c'est qu'il n'existe aujourd'hui aucune solution. ire

je n'ai même pas envie de mettre une illustration des Shadocks ! 

ben, si, finalement.

1 commentaire:

  1. Wendy.
    AMOUR DE L ARGENT.
    Nothing than money and busyness as usual.


    Il est possible de capturer les ions radioactifs, sur des résines comme celles de filtration des eaux, mais genre industrie.
    Il est possible d installer une base pas trop près de l endroit ou installer les ateliers et pompiers PLUS les groupes electriques et air comprimé, plus le reste.
    Il est possible de mettre ne securite cette damnée piscine.
    tout cela est faisable.
    cela ne se fera pas, "ils veulent savoir ce que cela fera si par hasard la CATCLYSME les épargnaient et si le cataclysme les épargne pas TANT PIS POUR TOUS.

    IRRESPONSABLES.

    Ce qui faut comprendre c est que tout cela fut construit comme des prototypes, c est a dire en environnement SURE, mais installer une M.... pareille dans la nature sur des failles terrestres et en bord de mer pas en SECURITE.

    Mais pas cher les USA leur refilaient le bébé PAS CHER.
    Les Français voulaient bien vendre mais avec leurs techniciens et opérateurs, déjà pas pareil. les français n avaient pas vraiment du meilleur matériel, un peu mieux un CHOUIA cmme on dit.

    Il y a + de 20 reacteurs de genre sur des failles au JAPON, SUPER CRAIGNOS.

    Et ils veulent ni ne savent comment s y prendre et pas sortir de pognon.
    Surtout pas.

    ORTHO

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.