mardi 21 mai 2013

des tunisiens veulent fuir en Algérie



Souk Ahras : Des dizaines de tunisiens tentent de franchir le poste frontière de Heddada clandestinement.


Des dizaines de Tunisiens originaires tous des villes frontalières du Kef, Djendouba et Tidjerouine ont tenté de franchir clandestinement le poste frontière de Heddada (Souk-Ahras), dimanche, a-t-on appris lundi auprès de plusieurs sources concordantes.

Ils ont été repoussés par les éléments de l’ANP, déployés en force le long de la bande frontalière. Nos sources ont indiqué que cette tentative d’exode massif est expliquée par la détérioration de la situation sociale de la population.
   
Abderrahmane Djafri Souk Ahras, Ancienne Thagaste, ville natale de Saint-Augustin


1 commentaire:


  1. lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


    Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

    Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.