dimanche 19 mai 2013

de l'assiette à la PMA : une fourchette !

La présentation de la viande élevée en laboratoire aura lieu prochainement à Londres. Selon les experts, cette découverte pourrait ouvrir une nouvelle ère dans la gastronomie. Les créateurs de cette viande promettent que la viande artificielle ne sera pas moins bonne que son homologue naturel.

De nombreux laboratoires du monde sont occupés à résoudre le problème de la nourriture sur la planète. Parmi les chercheurs qui travaillent dans ce domaine, il y avait notamment le chercheur néerlandais Mark Post. Il a composé un bifteck à partir des morceaux du tissu musculaire cultivé en laboratoire.
Les arguments en faveur de ce savoir-faire ne manquent pas. On parle de la réduction de la consommation d'eau et d'énergie dans le monde, de la réduction des émissions de méthane et d'autres gaz à effet de serre, sans parler de l’arrêt de l'abattage des bovins. Les partisans de cette approche estiment que le mouvement de protection de l'environnement va s'amplifier car la demande en viande est en hausse notamment en raison de la croissance des classes moyennes dans des pays comme la Chine.

 « La situation est telle que les gens seront bientôt obligés de s’habituer au fait qu’ils recevront les protéines d’origine artificielle », commente Konstantine Lyssenko, rédacteur en chef du magazine Agrarnoe obozrenie (Révue agraire). « Au cours des 40 prochaines années, l’humanité aura besoin autant de nourriture qu’elle en a consommé au cours de 8000 années écoulées. La population augmente et sa demande en nourriture augmente. Ainsi, au bout de 50 ans, l’humanité ne sera plus capable de se doter de protéines d’origine animale ».

 L’utilisation des produits génétiquement modifiés fait partie de la même logique, car ils ont une date de péremption plus longue. De nombreux chercheurs tirent la sonnette d’alarme en disant que la société connaît d’énormes changements au niveau génétique qui risquent de provoquer des changements au niveau génétique et contribuer à la disparition de l’humanité.
« Ce qui est donné génétiquement par la nature à l’homme, c’est cela notre futur. C’est le cas des protéines animales. 
Au cours des dix prochaines années, l'humanité doit réfléchir à l'agriculture ».
Aujourd'hui, cela devient plus pertinent que jamais, que le passage à la nourriture artificielle peut provoquer des dégâts dans la race humaine.
Les test ont montré que les hamsters nourris avec du soja transgénique ont cessé de se reproduire au bout de deux générations. tout

 nous ne nous reproduirons plus dans deux générations ?
et la dépopulation par la nourriture ?
la PMA par nécessité reproductive ou la GPA, selon.



oui, se nourrir ainsi ou se reproduire ainsi c'est bien le plus facile, le moins cher et c'est inévitable.

Des milliers de personnes, dont de nombreux médecins et infirmières, ont manifesté dimanche à Madrid contre les coupes dans le secteur de la santé et la privatisation de la gestion de plusieurs hôpitaux madrilènes. les espagnols, puis ensuite certainement les français...

 la robotisation tue les emplois, la surpopulation asphyxie la planète, la morale "bienpensante" nous "libère" des "contingence matérielles".

tout s’enchaîne inéxorablement.

"la planète pour tous",  restera la seule et dernière utopie !

il reste combien de temps avant la "grande mutation" ? ça a déjà commencé.
il reste combien de temps avant le départ dans l'espace et la colonisation d'autres planètes ? là, je n'ai aucune réponse. 

mais nécessité fait loi. ça va aller très vite. dans peu de temps nous serons les seuls extra terrestres connus. 
je le pense sincèrement.

NB. : en échange de notre servitude nous aurons les "lunettes de google".
Merci qui ?


 "la Terre pour certains".

1 commentaire:

  1. Vive le steack en tube!!

    Du pré-mâché pour de futurs édentés!

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.