lundi 15 avril 2013

l'Europe, ce marché aux esclaves

Plus de 23.600 personnes, dont 68% de femmes et 15% d'enfants, ont été victimes ou sont supposées avoir été victimes de trafic d'êtres humains en Europe entre 2008 et 2010, a déploré Mme Malmström en présentant un rapport officiel de la Commission sur ce sujet.

La majorité des personnes victimes du trafic d'êtres humains (62%) sont asservies à des fins sexuelles tandis que 25% sont contraintes au travail forcé. Une majorité des victimes (61%) sont originaires d'Europe et notamment de Bulgarie ou de Roumanie.
"Il est difficile d'imaginer que dans nos pays de l'UE libres et démocratiques des dizaines de milliers d'êtres humains peuvent être privés de liberté et exploités, vendus comme des marchandises à des fins lucratives. Mais c'est la triste vérité et la traite des êtres humains est tout autour de nous, plus proche que nous le pensons", a fait remarquer Mme Malmström au cours d'une conférence de presse à Bruxelles.
 source