lundi 29 avril 2013

la GPA pour toutes !



En Roumanie, (mais aussi en Asie, comme vu sur ce blog), près d'un enfant sur deux ne naît plus par voie naturelle.


Après une évolution très rapide, le chiffre est aujourd'hui frappant : près d'un bébé roumain sur deux ne naît plus par voie naturelle. La fréquence des césariennes a doublé en cinq ans, atteignant 41,2 % en 2012 selon une récente étude, et même 60 % dans les cliniques privées.

"Mais pourquoi donc ?" se demande le site généraliste HotNews. "Comment expliquer ces chiffres quand, souligne le quotidien, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande que seulement 10 % des naissances se fassent par césarienne ?" .
ici 

(une césarienne c'est quand même une coupure de l'utérus. Il s'agit d'une intervention chirurgicale qui a lieu, non pas en salle d'accouchement, mais au bloc opératoire).


encore une autre information :

Si une femme a accouché par césarienne pour son premier enfant, il est plus risqué pour elle et son bébé d’accoucher par voie naturelle lors d'une seconde grossesse, selon une étude australienne.
Il en ressort que les femmes ayant accouché par césarienne pour leur premier enfant, ont plus de risques si elles accouchent par voie naturelle au deuxième bébé.
Ainsi, les bébés nés par voie vaginale ont un risque plus fort de décès ou de complications graves (2,4%) que ceux nés par césarienne (0,9%). Idem pour les mères : selon l'étude, le risque d'hémorragie chez les mères ayant choisi la césarienne s'élève à 0,8%, contre 2,3% pour les femmes ayant décidé d'accoucher par « voie basse ». il convient de rappeler que comme toute opération chirurgicale, la césarienne n’est pas sans risque. le fig

je comprends bien que les femmes ne veulent plus ni ressembler à des vaches, ni hurler "achevez moi !". c'est bien naturel ! les mères veulent l'égalité avec les pères !

(N.B. : heureusement,  Wendy est une Fée....)

 deux cadeaux de fin de billet :

1) Women spend $19 billion a year on make up while all it takes is $12 billion to provide basic healthcare to the women of the world.

les femmes dépensent 19 milliards de $/an en maquillage pendant que 12 milliards des mêmes dollars suffiraient à prodiguer les soins de santé élémentaires aux femmes du monde entier !

2) la perle de la "biologie féminine". Merci Monsieur le Dalaïlama !

 Dans son interview, le Dalai Lama glisse cette remarque :

« Voyez-vous, biologiquement, une femme a plus d’aptitude à développer de l’empathie et à aimer l’Autre ».
De quoi susciter l'ironie mordante de Marie Donzel : « Chic, alors ! C'est toujours si flatteur de voir glorifiée notre belle nature de femme, tendre, douce, affectueuse, sensible, conciliante, pour ne pas dire inoffensive... Merci, mon bon Dalaï, c'est tellement un plaisir d'être renvoyée aux éternels stéréotypes de genre. C'est une si grande satisfaction de devoir notre légitimité à des qualités dites "biologiques" plutôt qu'à nos éventuelles capacités à réfléchir, à agir, à convaincre, à mener, à bâtir... » (Extrait).
l' article en question

un blog féministe