mercredi 6 février 2013

Retraites : faut pas vieillir !

 on commence avec les retraites "complémentaires" :

De fait, si rien n'est fait, le déficit Agirc-Arrco dépassera les 10 milliards d'euros en 2017 et les réserves financières seront épuisées dès 2017 pour l'Agirc et en 2020 pour l'Arrco. Dans ce contexte, patronat et syndicats doivent trouver à très court terme des solutions drastiques. Parmi elles, lors de la dernière réunion, le Medef a proposé de ne pas revaloriser les pensions du montant de l'inflation. Ce que l'on appelle la désindexation. Selon le schéma présenté par l'organisation patronale, - mais celle-ci doit émettre de nouvelles propositions à l'ouverture de la réunion  de ce 6 février -, il s'agirait de revaloriser les pensions à un niveau inférieur de 1,5 point à celui de l'inflation pour 2013 et de un point pour les années suivantes. Soit une économie de 4 milliards sur trois ans. Une mesure purement conservatoire que la CFDT pourrait éventuellement « avaler » si les petites retraites (de l'ordre de 1.100 euros) en son exemptées. En outre, le montant des pensions de réversion serait abaissé de 60 à 56% du niveau de la pension versée au conjoint décédé.

dossier "la Tribune".