mardi 12 février 2013

l'Iran abreuve la Chine

le prix du baril de brent depuis un mois. vers un blocage ?
le BDI, ici, vers un plus bas ? échanges mondiaux bloqués ?


Les prix à la pompe des carburants ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, le gazole remontant à 1,40 euro le litre, pour la première fois depuis octobre.figaro

petits arrangements entre amis :

 Alors qu’il fait toujours face aux sanctions internationales sur sa production pétrolière, l’Iran peut toujours compter sur le soutien de la Chine. D’après les médias officiels des deux pays, les chantiers navals chinois continuent de fournir des bateaux pétroliers à la République islamique.

Deux nouveaux tankers auraient ainsi été livrés depuis le début de l’année. Trois autres l’avaient été lors du dernier trimestre 2012.
Du fait des sanctions des Etats-Unis et de l’Union européenne, qui ont décidé de se passer totalement de la production iranienne, Téhéran ne peut pratiquement plus utiliser des bateaux appartenant à des pays tiers. Disposer de sa propre flotte est donc stratégique pour ce pays.
Les tankers, d’une capacité de deux milliards de barils, servent également d’espace de stockage. Suite à la perte de clients importants, comme l’Inde, l’Iran rencontre en effet de plus en plus de difficultés pour écouler sa production. Les circuits financiers leur sont bloqués et aucune compagnie occidentale n’accepte désormais d’assurer les cargaisons, du fait des sanctions américaines. Z.B.
pas certain qu'avec la contraction économique mondiale cela perdure ainsi.

camions ou révolution....