mercredi 27 février 2013

les Forages, c'est maintenant !

je vous livre le mail que je trouve ce matin, tel quel.
je pense que ces informations concernant la région de Brive, du Sarladais et de la rivière Dordogne pourraient être "copiées-collées" sur d'autres régions et cours d'eau français et européens.

les "forages, ça commencent" :



Nouvelle alarmante, le "Permis de Brive", permis exclusif de recherche de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux, a fait aujourd'hui l'objet d'une publication au Journal Officiel de la République Française (JO N° 048 du 26 février 2013).

Cette publication est la confirmation attendue de celle faite par l'Etat Français au Journal Officiel de l'Union Européenne le 19 février 2013, initialisant la mise en concurrence du Permis de Brive pour une période de 90 jours. Les compagnies pétrolières peuvent déposer des demandes pour explorer les hydrocarbures liquides ou gazeux sur la zone définie par le permis.

Ce permis couvre tout le nord, l'est et le sud-ouest du Sarladais, une petite partie de la Corèze et du Lot sur une superficie de 
1777 km2   (voir la carte ci-jointe)

La demande initiale avait été faite le 20 septembre 2010 par la société Hexagon Gaz Pte. Ltd dont le siège social est sis 192 Waterloo Street, 05-1 Skyline Building, Singapore 187966.



La mise en concurrence signifie que l'instruction par les services compétents de l'Etat est finalisée avec un avis favorable. Cela ne signifie pas qu'il est accordé. L'Etat dispose d'un délai pour instruire les dossiers qui seront déposés.

Cela n'a rien de surprenant ! Depuis le changement de gouvernement, les annonces sur le sujet allaient toutes dans le sens de ne rien interdire définitivement. Tout le monde a en tête les déclarations constantes d'Arnaud de Montebourg sur le fait qu'il ne fallait pas rejeter cette manne !

Aujourd'hui également L'Académie des sciences animait à Paris une conférence-débat sur le Gaz de schiste. Nous vous invitons à lire l'excellent article de Danièle Favari, Juriste en droit de l'environnement, publié dans le journal Terraeco, "Gaz de schiste, Le débat qu'organise l'Académie est orienté", accessible au lien suivant :


En particulier, nous vous invitons à réfléchir sur la notion d'indépendance énergétique, cheval de bataille des pro-gaz de schiste. Voici quelques questions pour lancer vos réflexions :
- où sont domiciliées des sociétés comme "Hexagon Gaz", demandeuse du permis de Brive ?
- Est-ce que Total, société dite française, paye des impôts en France ?
- Est-ce que les sociétés qui réalisent l'extraction ont obligation de vendre en France le produit de leur extraction ?
- En quoi la facture de 69 milliards d'euro sera-t-elle réduite pour les français ?

Association Vigilance Périgord le 26/02/13


end....................... !!! (la Dordogne à Beynac).