vendredi 22 février 2013

démographie, la vraie question !

« L’effort à long terme nécessaire pour maintenir un bien-être collectif qui soit en équilibre avec l’atmosphère et le climat exigera en fin de compte des modes viables de consommation et de production, qui ne peuvent être atteints et maintenus que si la population mondiale ne dépasse pas un chiffre écologiquement viable.»
Rapport 2009 du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA)

 Kofi Annan, Secrétaire général des Nations Unies de 1997 à 2006
« Si nous continuons dans cette voie, si nous ne faisons rien pour enrayer l'accroissement de la population, nous allons en payer le prix, nous allons nous retrouver dans un monde surpeuplé. La démographie a un impact sur le développement économique, sur l'environnement et sur les ressources de la Terre qui sont limitées.»


 


selon la FAO, il faudrait 70 millions d’hectares de plus en 2050 pour nourrir près de neuf milliards d’humains.
Les Georgia Guidestones sont un monnument en granit érigé le 22 mars 1980 aux États-Unis, en Géorgie, près d'Elberton. Construit par la firme Elberton Granite Finishing Company sur commande d'un anonyme s'étant présenté sous le nom de R. C. Christian (pseudonyme) et sponsorisé par un petit groupe d'américains qui ont atteint l'âge de raison.
 Dix commandements sont gravés sur les deux faces de 4 pierres érigées verticalement. Ils sont écrits en 8 langues différentes : l'anglais, le russe, l'hébreu, l'arabe, l'hindi, le chinois (mandarin), l'espagnol (castillan) et le swahili.
    1. Maintenez l'humanité en dessous de 500 000 000 individus en perpétuel équilibre avec la nature3.
    2. Guidez la reproduction intelligemment en améliorant la forme physique et la diversité4.
    3. Unissez l'humanité avec une nouvelle langue mondiale5.
    4. Traitez de la passion, de la foi, de la tradition et de toutes les autres choses avec modération6.
    5. Protégez les personnes et les nations avec des lois et des tribunaux équitables7.
    6. Laissez toutes les nations gérer leurs problèmes internes, et réglez les problèmes extra-nationaux devant un tribunal mondial8.
    7. Évitez les lois et les fonctionnaires inutiles9.
    8. Équilibrez les droits personnels et les devoirs sociaux10.
    9. Faites primer la vérité, la beauté, l'amour en recherchant l'harmonie avec l'infini11.
    10. Ne soyez pas un cancer sur la terre. Laissez de la place à la nature. Laissez de la place à la nature12.
    (on note que ce n'est pas écrit en français !)
     ;0)

     
    il y a une population limite ou capacité de charge ainsi définie par l’ONU : « nombre d’hommes qui peuvent être entretenus sans réduire irréversiblement la capacité à les entretenir dans le futur. » Sans rentrer dans les détails, il suffit de rappeler que l’empreinte écologique de l’homme dépasse de 30 % les capacités de régénération de la planète, ce qui veut dire que nous détruisons une partie du capital naturel au détriment des générations futures. Cette année, le jour du dépassement a eu lieu le 22 août 2012.

    C’est l’énergie fossile qui a permis les engrais, l’irrigation et la mécanisation : nous mangeons du pétrole, même si c’est indirectement. Or le passage actuel du pic pétrolier nous annonce une descente énergétique inéluctable. Il nous faudra un jour revenir à une population compatible avec l’agriculture biologique d’avant la « révolution » agricole, soit un milliard de personnes… comme en 1804. Comme l’homme a entre-temps fortement dégradé les terres arables de multiples façons, on ne peut même pas dire que le milliard pourra être nourri convenablement.
    Contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes, l’homme est un animal parmi d’autres, ce qui veut dire que la Terre héberge à la fois les humains et les non-humains. L’expansion humaine empiète sur l’habitat et la nourriture des autres espèces, ce qui entraîne une perte de biodiversité rapide et généralisée : on peut parler d’une 6ème extinction des espèces. La conférence de Nagoya sur la biodiversité en 2010 comme celle qui vient de se terminer en Inde ne peuvent résoudre le problème tant que la croissance démographique de l’espèce humaine n’est pas maîtrisée. Arne Naess nous invite à adopter la position philosophique de l'écologie profonde : « L’épanouissement de la vie non-humaine requiert une diminution de la population humaine. »
    Si nous avions à exprimer un idéal de population, ce serait 6 à 8 millions de terriens, un chiffre qui nous ramène aux débuts du néolithique, où il fallait vivre de chasse et de cueillette sans empiéter sur son écosystème… condition qui n’a d’ailleurs pas toujours été respectée, même à l’époque !
    « L’ère industrielle va se contracter et disparaître bientôt.
    Faute de pouvoir éviter cela, nous avons désormais la responsabilité politique de minimiser le nombre de morts ».
    sources :

     http://economiedurable.over-blog.com/pages/Les_chiffres_clefs_de_la_population-2628551.html

    http://www.medpagetoday.com/Pediatrics/GeneralPediatrics/31250

     http://www.paulchefurka.ca/Population.html#Summation

     http://economiedurable.over-blog.com/article-la-population-mondiale-au-1er-janvier-2013-99484009.html

     http://les-carnets-d-afs.blogspot.fr/2011/02/critique-de-lecture-2033-atlas-des.html

     http://www.youtube.com/watch?v=AcftZb3RaTI

     http://ourfiniteworld.com/2012/02/15/human-population-overshoot-what-went-wrong/

     http://www.20minutes.fr/planete/1066329-pic-terres-agricoles-ete-atteint-selon-experts-americains

     http://www.contrepoints.org/2012/06/17/87285-lholocauste-demographique-par-robert-zubrin-1ere-partie

     http://fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones

     http://www.demographie-responsable.org/

     http://www.abc.net.au/environment/articles/2013/02/18/3689726.htm

     http://www.wfs.org/futurist/january-february-2013-vol-47-no-1/food-fuel-and-global-land-grab

    -------------------------------------------------------------------------

    il faut faire confiance à l'être humain :


    There are a number of  mechanisms for keeping K-selected populations in balance with the rest of the ecological system. For example,
    • Too high population tends to cause stress and leads to violence against neighboring groups. The winner gets more territory; the losers typically are killed.
    • Infants may be killed, to keep the population in line with resources.
    • Learned behaviors or instincts may limit when mating takes place.
    • High population will tend to attract predators (germs, in the case of humans)
    • If population is too high, hierarchical behavior may appear or increase. Because individuals who do not need resources get a disproportionate share of the total, there is less for those at the bottom of the hierarchy, helping to reduce population size more quickly than if resources are shared equally. Those at the top are spared.

    ;0)