samedi 31 mars 2012

chômage et code du travail

source
ce que ça dit : la France doit réformer son code du travail afin de réduire la protection des salariés pour devenir plus "compétitive" sur le front de l'emploi.

c'est pour cela que Sarko et Holland veulent dérèglementer le marché du travail : régionalisation et/ou accords salariaux par entreprise.

au moins les graphiques sont clairs, la réglementation Française  qui protège les salariés doit sauter selon l'OCDE.
que deviennent "légaux" les salaires à 300 euros mensuels, que les "investisseurs investissent", que le retour sur investissement soit juteux !




Mélenchon en ascension

Yahoo sondage
je suis contente au réveil, koike.....Montebourg déclare faire des "arrangements" avec Mélenchon et le FdG pour les législatives....
arrangements, trahison ? ! à vérifier, à suivre....

Hécatombe chez les socialistes


Les socialistes tombent comme des mouches.... !!

Politique : Julien Dray hospitalisé après un malaise cardiaque

Le député socialiste de l'Essonne Julien Dray a été victime vendredi d'un malaise cardiaque S.O.

Michel Rocard hospitalisé en soins intensifs le nouvel obs

au fait, la CIA  tue sournoisement avec des dards à crise cardiaque....vidéo. 

et bon rétablissement aux deux personnes.

je sors. !!!


 

 



Monsanto est à la Commission Européenne des Aliments !

on paye cher pour nous faire légalement empoisonner ! Monsanto labellisera tranquillement les aliments portant la mention "produit agréé par la commission européenne", le tout en se gobergeant au soleil à nos frais !


l'Europe c'est ce système inventé pour nous empoisonner de la bourse à la vie ! 
Voleurs !!!!! Voleurs, Bandits, Menteurs, Prévaricateurs !

lire :

"L’opaque nébuleuse des agences européennes"


Très exactement 6 157 euros : voilà ce que coûte une réunion du conseil d’administration de l’Efsa, l’autorité européenne de sécurité des aliments. Par personne. On ne sait pas si les quinze membres du conseil d’administration ont été conduit à Parme [siège de l’Efsa] sur des chaises à porteurs, ni s’ils y ont dégusté des œufs de caille pochés tout en parcourant l’ordre du jour.
Ce que l’on sait très bien, en revanche – grâce à l’infatigable Monica Macovei, députée européenne roumaine spécialisée dans la lutte contre la corruption – c’est la conception qu’ont ces gens-là de leur fonction. Sur la seule année 2010, l’Efsa a déboursé 49 millions d’euros pour des contrats externes "de communication et de gestion".
 Il ne s’agit pas de la seule anomalie constatée dans les agences européennes, qui sont aujourd’hui au nombre de 24.
 Mella Frewen, qui fut longtemps lobbyiste du fabricant de semences américain Monsanto à Bruxelles et qui est aujourd’hui responsable du lobby de l’industrie agroalimentaire, est, quant à elle, sur le point d’entrer au conseil d’administration de l’Efsa.
  la patronne de l’Agence européenne pour l’environnement de Copenhague a pris sur ses heures de bureau pour partir aux Antilles avec une poignée de collaborateurs. Pour y étudier la biodiversité. Au profit de l’organisation de défense de l’environnement "Earth Watch" – mais aux frais du contribuable. "Earth Watch" a présenté une facture de 2 000 euros pour chaque participant au voyage. Les gouvernements européens sont manifestement les premiers responsables de cette situation. (nos élus !).
pendant ce temps, les autorisations de nos médicaments et l’évaluation des risques posés par les aliments que nous consommons se font dans l’ombre et dans le flou juridique. article complet "Presseurop"



et moi :


c'est encore ce qui gagne le plus !....................(comme ..............Monsanto !)....(mais ça c'est si les français ne retrouvent pas la ...gui...ll..ot..ine !!!)

commentaires de lecteur

deux commentaires de  Zangao qui me touchent :

"Les chiffres dansent, bondissent, se repaissent, grandissent, explosent tout sous leur poids. Et derrière, clown en fracs et limousines, blafards calculateurs, sombres politiques, la lie de l'humanité caquète !
Que sommes nous devenus ? ou ne sommes nous pas arrivés ? Notre évolution à subit une drôle de courbe, car nés pour rejoindre les étoiles nous voilà le nez dans la boue.
Surement un problème de code....."


et :

  "Oui, tout est sous nos yeux, un dessin dans le dessin, une image qui se fond dans le décor, et chacun regarde la superficialité du décor... pour ne pas voir. Car, en chacun la réalité se fait chaque jour plus présente, l'irritabilité, le pessimisme, le "après moi le déluge", sont la marque de notre temps.
Qui aujourd'hui peut penser que rien ne va se passer ? que la vie va continuer tranquillement sa lente monotonie ?
Allez Monsieur Loyal, toi qui dirige ce grand cirque, fait sonner trompettes, battre tambours, raisonner cymbales et que nous tous, pauvres spectateurs, entrons dans la folle sarabande pour un dernier tour de piste. "....

quand on est plusieurs, on peut espérer.

acidification des océans et extinction de masse

Les émissions de carbone ouvrent la voie à une extinction massive dans les océans
Jeremy Hance,

 L'acidification de l'océan connaît une croissance rapide sans précédent depuis 300 millions d'années. 
 À gauche, un plancton marin fossile avant l'acidification des océans, il y a 56 millions d'années ; à droite, son homologue corrodé par l'acidification des océans. Image prise au microscope électronique à balayage (MEB).

 Les émissions de dioxyde de carbone liées aux activités humaines sembleraient acidifier les océans à un rythme sans équivalent depuis 300 millions d'années, affirme une nouvelle étude publiée dans le magasine Science. Cette étude novatrice, qui mesure pour la première fois le rythme actuel d'acidification par rapport aux cas connus depuis 300 millions d'années, relève que les émissions de carbone non contrôlées entraineront probablement une extinction massive dans les océans du monde. L'acidification menace particulièrement les espèces dépendantes du carbonate de calcium (un composant chimique qui diminue au fur et à mesure que les océans s’acidifient) telles que les récifs coralliens, les mollusques marins et même certains planctons. Tandis que ces espèces disparaissent, des milliers d'autres espèces dépendantes de celles-ci sont susceptibles de s'éteindre également. 
 Presque un tiers des émissions mondiales de carbone finissent dans les océans. Tandis que le rythme des émissions de CO2 dans les océans s'accroît – dépassant les normales d'un cycle global de carbone, les niveaux de pH des océans chutent, signifiant une augmentation de l'acidité. Au cours du dernier siècle, les taux de pH ont chuté de 0,1 unité. Alors que le chiffre semble petit, cela représente une baisse incroyablement rapide en seulement un siècle. « [Ceci] laisse présager des conséquences désastreuses causées par les changements anthropiques actuels, ».  Les scientifiques affirment qu'il n'y a actuellement qu'un seul moyen de neutraliser l'acidification et d'empêcher une extinction massive.

« Nous devons, sans aucun doute, prendre le problème à sa racine le plus tôt possible, en adoptant des mesures pour réduire immédiatement nos émissions de CO2 dans l'atmosphère, » déclare Patrizia Ziveri, également coauteure de l’étude et chercheuse à l'Institut des sciences et technologies environnementales (ICTA). source et texte complet


moi qui n'étais pas écolo !!! c'est réussi !

 c'est arrivé prêt de chez nous !

le vrai prix de l'essence

(au fait, vous pouvez toujours signer ici, à propos du pic pétrolier, tribune parue la semaine dernière dans le journal "Le Monde". signatures en ligne pour alerter nos candidats.)


42 000 morts par an : le gazole est-il assez cher pour nos poumons ?

 En Ile-de-France, l'indice de qualité de l'air reste dans le rouge depuis le début de la semaine, pour cause d'absence de vent.En cause : les particules fines émises essentiellement par les moteurs diesel et leur carburant gazole, qui est traditionnellement moins taxé en France que le « super ». Selon l'Organisation mondiale de la santé, les particules fines qui viennent s'incruster dans nos poumons sont responsables de 42 000 morts prématurées en France chaque année. C'est dix fois le nombre de tués en 2011 sur les routes de l'Hexagone !...La France a été montrée du doigt, plusieurs fois, pour non respect des dispositions relatives aux particules fines contenues dans la directive européenne sur la qualité de l'air.A l'heure où les prix des carburants battent tous les records, est-il électoralement correct de réclamer une hausse des taxes sur le gazole, au nom des dizaines de milliers de maladies respiratoires et de cancers mortels dont sa combustion est chaque année responsable ?Le gazole est un carburant plus lourd que l'essence : son pouvoir énergétique est supérieur, et c'est pour ça qu'il permet de consommer moins de litres au cent – d'où son succès en France. Mais aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne ou encore en Suisse, le gazole est logiquement vendu plus cher que l'essence.

 Matthieu Auzanneau, "oil man", blog "Le Monde".

 (tiens, une image !!!)



Déplétion, Dépression, Dépopulation

 «Nous sommes la dernière génération la plus favorisée de l’humanité».

La pénurie est partout, tout culmine. Les courbes d’évolution exponentielle de la croissance et de la richesse individuelle au niveau mondial en témoignent. La consommation est folle et ce qui mettra un point final, c’est la fin du pétrole. Le brut représente la moitié de la croissance de la richesse mondiale ! La fluctuation de la croissance mondiale suit deux fois au-dessus le cours du pétrole. Plus que la croissance démographique qui est aussi un enjeu, c’est la croissance du PIB mondial qui est redoutable.
le pétrole entre en tout :Par exemple, l’extraction des minerais dépend du pétrole. Pour extraire un kilo de cuivre, il faut remuer 4 kilos de stériles grâce au brut. Et quand il n’y aura plus de pétrole, comment fera-t-on pour extraire ces minerais essentiels dans les circuits industriels ? L’effet domino de la fin du pétrole est énorme.
le pic du brut a eu lieu en 2005. Aujourd’hui on est sur un plateau, mais on compense par des gisements non conventionnels onéreux et au rendement moindre. (gaz de shit).
 Aux Etats-Unis, on puise dans les stocks. Dès aujourd’hui, la situation est tendue, la croissance mondiale fondée pour moitié sur le pétrole ne peut tenir. On prévoit un crack majeur dès que le pétrole manquera.
le pic ayant été atteint en 2005, "Le plateau" (CAD : juste après le "pic" et avant la chute brutale de la production) sur lequel reposent les économies ne tiendra pas. La chute est prévisible pour 2020, voire 2015, selon le département de la défense américaine, si bien qu’on aura du pétrole jusqu’en 2060. Pour venir à Maurice en 2050, ça coûtera atrocement plus cher !

 Si la crise mondiale du pétrole en 2020 se confirme, c’est une crise financière qui explosera et il sera trop tard pour mobiliser des capitaux en vue de développer les filières renouvelables dans l’urgence. Cela dit, les énergies renouvelables coûtent cher et le retour sur un investissement est faible..................en ce qui concerne les pays du Sud :c’est leur développement même qui est menacé. La révolution verte qui a sauvé l’Inde de la famine a été déclenchée par la disponibilité du pétrole nécessaire à l’irrigation, aux transports, aux engrais, au conditionnement, etc. J’ose le dire, la moitié de la population risque de disparaître. Et on fera un retour en arrière avec une économie basée sur l’agriculture, car c’est ça le défi au fond. On en reviendra à des circuits courts, à de petites communautés. Les petites îles ont une chance de survie appréciable, avec la canne, l’agriculture et une démographie contenue. lien Texte complet
 Adolphe Nicolas, Géologue et professeur émérite de l’université de Montpellier

bien, bien, bien, je ne parlerai plus de "ça".  
la crise "financière et économique qui est là depuis 2005, larvée puis éclatante en 2008, c'est simplement la crise du pétrole, le "peak-oil".
nous sombrons dans une dépression économique qui était tout à fait prévisible. et ceux qui avaient les chiffres et études l'ont bien prévue.

maintenant : 
il me semble très important d'en parler autour de nous. de plus dans cet article cet économiste exprime que les solutions individuelles existent. par exemple : vivre en cultivant sa consommation alimentaire et en adaptant son habitat à la cherté des énergies en l'isolant plus et mieux.
ce qui me dérange : 
il n'y aura pas de solutions pérennes individuelles dans un monde rendu violent par les pénuries. comment retenir les 3/4 de la population acculés à la famine loin des "parcelles riches et productives" isolées.
si on veut éviter les guerres pour s'accaparer ce qui "reste", il faudrait "partager", organiser cette pénurie et se donner les moyens dans la paix de chercher et trouver des énergies de remplacement.
il y en aura, c'est certain. la fusion froide ou autre. il y aura une autre société qui créera une économie et des richesses en s'appuyant sur une source d'énergie "autre" que le pétrole. ...QUAND ?

la transition sera rude. elle est déjà très dure.

parfois, je pense aux "théories du complot", à ces pierres aux USA où il est bien noté que seuls 500000 survivants resteront, aux Mayas et à 2012 et à tout le reste. j'y pense car ce n'est pas insensé de prévoir que certains voudront non seulement "profiter" jusqu'au bout des ressources de la planète mais aussi feront tout pour les partager en parts égales mais....réduites !

ce qui est déprimant, pour moi, c'est que tout est sous nos yeux mais on regarde ailleurs.
...........................

(et paf, pas d'image !)

vendredi 30 mars 2012

Les voitures européennes affament l’Afrique

Afin de respecter les normes sur le développement des agrocarburants, les Européens se disputent des millions d’hectares de terres africaines pour y faire pousser des plantes destinées à les produire. Au détriment des cultures vivrières
Stefano Valentino (La Republicca) - 30 mars 2012

 Imaginez la surface de la Suisse – 4 millions d’hectares – entièrement recouverte de plantations destinées à approvisionner des voitures et des centrales électriques. C’est la somme des terres exploitées aujourd’hui en Afrique par les Occidentaux pour la production des agrocarburants. Les Britanniques sont en tête, avec un record de 1,6 millions hectares de terres cultivées, suivis par les Italiens, les Allemands, les Français et les Américains.
 un lien pas de commentaire. chaque jour, c'est plus grave..........................ils sont capables de tout, ne soyons pas complices !
D’après un rapport de l’International Land Coalition, 66% des terres acquises en Afrique visent à produire des agrocarburants, contre 15% seulement destinés à la production d’aliments. D’après ce même document, l’ensemble de la surface occupée par les agrocultures frôlerait les 19 millions d’hectares. Au niveau mondial, la substitution des cultures alimentaires par des plantations énergétiques a contribué à la flambée drastique des prix des denrées alimentaires lors des famines de 2008. Il n’en fallait pas plus pour que les organisations humanitaires tirent à boulets rouges sur l’agroénergie.

des Psychopates fond la Caisse

Accord sur le fonds anti-crise de la zone euro

Les ministres des finances de l'Union monétaire se sont mis d'accord vendredi à Copenhague pour relever à 800 milliards d'euros au total leur fonds anti-crise a annoncé la ministre autrichienne Maria Fekter. Cette somme "correspond à 1.000 milliards de dollars", a dit Mme Fekter.

Cette somme cumule les 500 milliards d'euros de capacité de prêts du futur Mécanisme européen de stabilité (MES) et 200 milliards d'euros déjà engagés par son prédécesseur temporaire, le Fonds européen de stabilité financière (FESF), auxquels s'ajoutent des prêts bilatéraux à la Grèce et des fonds dégagés par l'Union européenne en faveur de pays en difficulté, a détaillé Mme Fekter.

L'enveloppe globale inclut pour une partie importante des fonds déjà dépensés ou promis, et non uniquement de l'argent frais.
(qui sortirait de la récession, sans doute !!! quels co...heu !!! rien !)

Cette somme de 800 milliards d'euros avait déjà été évoquée jeudi soir par le ministre des finances allemand, Wolfgang Schäuble.


Le FESF et le MES existeront en parallèle jusqu'à la mi-2013, a par ailleurs précisé Mme Fekter. (pour la raison qu'ils ne savent pas faire l'addition et ouvrir un compte joint, ...sans doute !)
et bien !  misère en vue pour les européens ! au fait le lien, car je n'invente rien ! ici

 Empires mean slavery.

Les urnes ou La rue (vidéo)

en Espagne, images du "Telegraph"


Planification Ecologique ou Dictatures des Pénuries





2012, c'est vraiment l'Apocalypse !
 Matières premières : le début de la pénurie


 Un vent froid et sec souffle sur le marché des matières premières. Des marchés entiers de métaux ou de produits agricoles pourraient se retrouver asséchés dans les années à venir.

Ce syndrome de la "cale sèche", l'absence matière, n'a rien d'étonnant.

Dans les années à venir, nous allons cependant devoir affronter une menace d'une bien plus grande ampleur que ces simples "accidents" météorologiques. Nous allons devoir affronter la planification de la pénurie.

C'est une tendance de fond des matières premières. Les pays producteurs baissent le rideau de leur échoppe, ferment boutique, coupent leurs exportations... en prenant le risque de mettre le feu aux marchés internationaux.

Description : - Le réchauffement climatique n'est plus une lubie d'Occidentaux...
Ne croyez pas que nous soyons les seuls à nous préoccuper de la disparition des phoques en mer du Nord et de la tortue luth au Costa Rica.


Tout le monde se sent concerné, car ces événements locaux ont des répercutions à l'échelle internationale. La perte de biodiversité finira inévitablement par peser sur les marchés agricoles, en réduisant la capacité des plantes à s'adapter à leur environnement. Et nous pourrions évoquer l'érosion des sols, la baisse des ressources en eau...

C'est bien l'irruption du "patriotisme des ressources" qui pose actuellement un problème sur les marchés des commodities. Pire, ses diverses formes ont tendance actuellement à se coupler.

Description : - Le nationalisme alimentaire
Depuis les émeutes de la faim de 2008, les gouvernements multiplient les dispositions pour freiner les exportations de matières agricoles. Plusieurs outils sont à disposition : taxes, quotas, réglementations environnementales.



Description : - Le nationalisme politique
Imposer des barrières à l'exportation peut également permettre d'assurer un accès à une matière première à bas coût aux industriels. Récemment, c'est le gouvernement indien qui a été tenté d'interdire unilatéralement l'exportation de coton.



Description : - Le nationalisme économique
Certains pays veulent à tout prix sortir de leur dépendance aux matières premières. Ou plutôt s'en servir comme un tremplin pour monter en gamme. Le cas du Brésil et de la Chine est particulièrement éclairant.



En février 2012, Jakarta annonçait qu'il serait impossible d'exporter du minerai à partir de 2014 s'il n'avait pas été transformé sur place. Enfin, il y a quelques semaines, l'Indonésie a annoncé que la date butoir pourrait être avancée à cette année.

L'Indonésie est un important producteur de bauxite (aluminium), de cuivre, de charbon, de nickel et surtout d'étain. C'est bien pour se sortir de cette dépendance aux métaux que l'Indonésie passe actuellement ces lois. Le problème, c'est que les cours risquent de partir en flèche au moindre problème d'approvisionnement.

suite sur la chronique Agora d'aujourd'hui.

tiens, tiens, les peak-oilistes auraient raison ? après cet auto-satisfecit, un seul mot à dire : HELP !
si des gens comme la C.Agora, qui sont loin d'être de dangereux bolchéviques en arrivent  à mettre en garde contre "les nationalismes" exacerbés par le "Pic de tout"  (métaux, eau, MP alimentaires, Pétrole, tout, quoi !) et bien, en  langage de "Wendy" ça donne :

"évitons la dictature du Pic de tout, choisissons une planification (mondiale) des ressources naturelles".
le "Pic de tout" va favoriser la spéculation à outrance. les plus pauvres ne gagneront pas 450 euros/mensuels, ils seront proprement AFFAMES !

oui, en plus de voter pour Mélenchon, je suis internationaliste ! 

autre possibilité : la Chronique Agora soutient J.L.Mélenchon ... 

Aspect général d'une courbe de production issue d'un stock donné une fois pour toutes, qu'il s'agisse d'un champ de pétrole, d'une zone pétrolière plus vaste, ou de la planète dans son ensemble (et cette loi s'appliquera aussi à tous les minerais métalliques, dont le stock initial est fixé une fois pour toutes). Comme nous le verrons ci-dessous il peut y avoir plusieurs bosses bien individualisées, mais un maximum absolu et un déclin vers zéro si on attend suffisemment longtemps sont inexorables.
La quantité totale de pétrole extraite - le cumul de l'extraction - correspond à la zone hachurée sous la courbe, et elle est au plus égale au stock extractible de départ. En langage mathématique, on utilise le terme "intégrale" pour désigner cette surface.

 Jean-Marc JANCOVICI (un moment de pédagogie sur ce qu'est un" pic" et comme nous n'avons certainement pas le temps d'aller forer sur Mars, va falloir se débrouiller avec les restes du monde...)

une Campagne Pipi-Caca-Popo

on fait plus l'amour à gauche qu'à droite le nouvel obs

j'ai choisi mon camp, maintenant on sait pourquoi.

 Daniel Cohn-Bendit :"On s'emmerde dans cette campagne."

 "la risée du monde"....pendant ce temps ...le temps passe,

"Le prochain pays en grande difficulté sera, je pense, le Portugal. Malgré ses efforts, ce pays aura besoin d’un nouveau plan d’aide dès cet été et une restructuration de sa dette sera indispensable. Notons que l’Espagne est fortement exposée à la dette portugaise et des soubresauts sont donc probables. Il faut s’attendre à nouveau des périodes de stress plus ou moins intenses en fonction aussi de la conjoncture mondiale et cette période chaotique durera sans doute encore des années…."  Jean-Pierre Petit, président des Cahiers Verts de l'économie.

traduc. Wendy : pour abonder le MES, le FESF, le "fond de soutien de tout et de rien", on sera plumés, essorés à 1500 tours. koike....."comment tondurer un chômeur ????

imbéciles ! 

quand à l'ami C.Bendit, il aurait mieux fait de s'occuper de ça  "La source de la fuite se trouve « à 4 000 mètres de profondeur, dans un puits désaffecté depuis plus d'un an », selon le géant de l'énergie. Le gaz remonte le long du conduit et ressort au niveau de la tête du puits , sur la plateforme Elgin, située à 240 km au large de la ville d'Aberdeen en Écosse. Le débit est constant."

mais c'était avant que les écolos français passent des accords avec le PS pour avoir des places au chaud à l'assemblée nationale, préférant laisser seule Mme Joly.

ce sont des écolos de couloirs (chauffés), désespérant ! 

en résumé, je ne sais pas si les français méritent cette campagne mais je suis sure que les français auraient vraiment intérêt à changer leurs représentant actuels qui ne représentent que les leurs. à force de trainer la démocratie dans la boue des petits arrangements entre amis et des mensonges en rafale, le peuple se retrouvera dans la rue. 

autre possibilité :

 la dictature de l’indigence nous prépare à la dictature. 

 

"nouveaux riches" et barbarie

Les classes moyennes asiatiques qui accèdent à la "société de consommation",  après avoir dézingué les espèces animales comme éléphants et tigres sur leur propre continent se sont "emparé" de l'Afrique et braconnent les animaux sauvages , en s'appuyant sur la misère de ce continent, .

l'article ICI, titre : "des meurtres sauvages".
je ne traduit pas tout, c'est vraiment pire qu'un film d'horreur. pour vendre les défenses d'éléphants par exemple, ils immobilisent l'animal et l'amputent sans anesthésie, bien sur. l'animal met plusieurs jours à mourir dans des souffrances épouvantables. les espèces disparaissent donc dans l'indifférence générale et sans que nous en soyons informés.

les animaux sont juste une marchandise.

comme nous. et ils souffrent terriblement, comme plus de moitié des êtres humains sur cette planète.

ATTENTION : ces meurtres sauvages ne sont là que pour fabriquer des "babioles" à placer dans la vitrine du salon du petit bourgeois ou des sacs à main pour la fête des mères.
Une cargaison d' écaille de pangolin déguisés en nourriture pour chien, interceptée en France et à destination de la Chine. Crédits : les douanes françaises

disparition des espèces sur fond de sauvagerie humaine, d'avidité, de système mafieux (2° économie du monde), de misère.

la misère est vraiment nécessaire au capitalisme qui lui même est indissociable de la mort. 

jeudi 29 mars 2012

l'Iran à sec et tranquille

en bleu la production pétrolière saoudienne, en rouge l'iranienne.

les courbes ci-dessous sont les moyennes de plusieurs sources. en noir la moyenne de toutes les sources. toutes les sources confondues pour la produc. pétrolière de l'Iran donnent ceci :

 "JODI", ce sont les sources de l'Iran lui même. en noir la moyenne de toutes les sources.
les chiffres de production (différentes sources) pour l'Arabie Saoudite :

....pétro$ en vue, encore et encore MAIS  pour l'A.S. pas pour l'Iran.
il n'y aura pas de guerre avec l'Iran pour s'approprier des puits de pétrole à sec. bonne nouvelle.
l'A.S. est l'amie des USA. enfin, les princes saoudiens. l'ARAMCO tient fermement la production arabe et l'envoie toujours directement aux USA.
En Europe, par contre, toujours pas de puits, juste des gaz de shit. (concessions vendues à EXXON, aux pétroliers.).

Donc l'Iran serait attaqué pour quoi ? parce qu'il n'est pas "sage" avec le nucléaire ? ....c'est court !
l'Iran a-t-il un autre choix que de développer le nucléaire civil pour "diversifier" ses ressources énergétiques ?....si on regarde les courbes de production pétrolières, non !

l'Iran fera-t-il un referendum sur le nucléaire ? autant que nous, vieille démocratie ....

tout ça, guerre et tout et tout, c'est juste des "carabistouilles". le vrai souci à mon sens est ailleurs. c'est un enfumage. un écran de fumée qui cache quoi? ....la déplétion ?

Carte des vents

superbe animation...

Corrida un(e) mode européen(ne)

  • Des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues contre la réforme du travail
  • Dirigeants du PSOE a rejoint à la tête de la manifestation à Madrid
  • Les syndicats ont appelé à plus d'une centaine protestations
  • Tout s'est bien passé, sauf pour Barcelone
  • Vigo, Séville et Bilbao ont réuni des dizaines de milliers de personnes
  • Des manifestations de masse dans les grandes villes espagnoles  El Mundo

    "Non à une réforme qui conduit à 600000 chômeurs"

     la manifestation de Barcelone est devenu une véritable bataille, avec des affrontements

    ça commence en Europe. si rien n'est décidé dans les urnes, ce sera la voix de la rue. les pauvres savent chanter et faire danser. "la voix de la voie" (quelle jolie langue le français..)

Total empoisonnement !

ABERDEEN (Dow Jones)--Le géant pétrolier Total a indiqué jeudi que les autres puits de la plateforme d'Elgin, en mer du Nord, pourraient être affectés par les mêmes dysfonctionnements que le puits G4, duquel émane une fuite de gaz depuis plusieurs jours.
David Hainsworth, en charge de l'environnement et de la santé chez Total, a toutefois souligné que la zone du champ gazier n'était pas uniforme et que chaque puits évoluait donc de manière différente.
-Alexis Flynn, Dow Jones Newswires
(Version française Marion Issard)
Dow Jones Newswires

 La source de la fuite se trouve à 4.000 mètres de profondeur, dans un puits désaffecté depuis plus d'un an. Mais la torchère brûle toujours au dessus de la plateforme et les risques d'explosion ne sont pas écartés.

au total, nous n'irons voter que masqués !

Matières premières, l'enjeu

Un vent froid et sec souffle sur le marché des matières premières. 
Des marchés entiers de métaux ou de produits agricoles pourraient se retrouver asséchés 
dans les années à venir.

Dans les années à venir, nous allons effectivement devoir affronter une menace d’une bien plus grande ampleur que ces simples “accidents” météorologiques. Nous allons devoir affronter la planification de la pénurie.
C’est une tendance de fond des matières premières. Les pays producteurs baissent le rideau de leur échoppes, ferment boutique, coupent leurs exportations… en prenant le risque de mettre le feu aux marchés internationaux.
Le phénomène n’est pas forcément nouveau. D’ailleurs, ses raisons sont très diverses. Le problème, c’est qu’elles sont en train de se conjuguer actuellement.
Identifions tout de suite les principaux marchés menacés.
Le réchauffement climatique n’est plus une lubie d’Occidentaux… Ne croyez pas que nous soyons les seuls à nous préoccuper de la disparition des phoques en mer du Nord et de la tortue luth au Costa Rica.
Tout le monde se sent concerné, car ces événements locaux ont des répercutions à l’échelle internationale. La perte de biodiversité finira inévitablement par peser sur les marchés agricoles, en réduisant la capacité des plantes à s’adapter à leur environnement.
Et nous pourrions évoquer l’érosion des sols, la baisse des ressources en eau…
Pourtant si la dégradation de notre environnement est lourde de conséquences, son impact sur les matières, notamment agricoles, n’est pas encore clairement établi.
Comme le rappelle Sandrine Paillard, ancienne membre de l’Inra (Institut national pour la recherche agronomique), “les ressources disponibles (naturelles et technologies) actuelles seraient suffisantes pour nourrir correctement les 9 milliards de personnes attendus en 2050 [...] Cela signifie que l’insécurité alimentaire n’est pas due aujourd’hui à une production insuffisante mais à des problèmes d’accès à l’alimentation”.
Ainsi le principal risque qui pèse sur les marchés de matières n’est pas environnemental, mais politique.
  • Le nationalisme alimentaire
Depuis les émeutes de la faim de 2008, les gouvernements multiplient les dispositions pour freiner les exportations de matières agricoles. Plusieurs outils sont à disposition tels taxes, quotas, réglementations environnementales.
Le cas de l’Argentine est particulièrement révélateur.
Buenos Aires est devenu récemment le champion du monde du protectionnisme. Selon Global Trade Alert, une ONG surveillant la liberté commerciale, l’Argentine a mis en place 192 mesures protectionnistes depuis 2002, avec une accélération depuis 2008. Les matières ont été notamment abondement protégées. Les exportations de maïs, de blé et de boeuf sont notamment tombées sous la coupe réglée de la présidente Cristina Fernández de Kirchner.
Encore plus près de nous, la lutte contre la hausse des prix alimentaire était au coeur du projet politique du sénégalais Macky Sall. C’est peut-être une des explications de son écrasante victoire, à 65% contre Abdoulaye Wade.
  • Le nationalisme politique
Imposer des barrières à l’exportation peut également permettre d’assurer un accès à une matière première à bas coût aux industriels.
Récemment, c’est le gouvernement indien qui a été tenté d’interdire unilatéralement l’exportation de coton.
Les industriels indiens craignaient de manquer de matières premières cette année. Or l’Inde est le deuxième producteur de coton au monde.
Si le gouvernement a fini par reculer piteusement devant la protestation des industriels chinois, le geste de New Delhi s’est inscrit dans l’ère du temps.
  • Le nationalisme économique
Certains pays veulent à tout prix sortir de leur dépendance aux matières premières. Ou plutôt s’en servir comme un tremplin pour monter en gamme. Le cas du Brésil et de la Chine est particulièrement éclairant. Cécile Chevré revient aujourd’hui sur ce cas emblématique d’une trop forte spécialisation dans la Quotidienne d’Agora.
Mais un autre pays mène actuellement une politique protectionniste de montée de gamme, l’Indonésie.
Minier hier, l’Indonésie se voit déjà un grand sidérurgiste demain.
Dès 2009, Jakarta décidait de renforcer son contrôle sur les licences accordées aux miniers. Les miniers étrangers étaient alors obligés d’accepter une prise de participation de l’Indonésie dans leur capital.
En février 2012, Jakarta annonçait qu’il serait impossible d’exporter du minerai à partir de 2014 s’il n’avait pas été transformé sur place.
Enfin il y a quelques semaines, l’Indonésie a annoncé que la date butoir pourrait être avancée à cette année.
L’Indonésie est un important producteur de bauxite (aluminium), de cuivre, de charbon, de nickel et surtout d’étain. C’est bien pour se sortir de cette dépendance aux métaux que l’Indonésie passe actuellement ces lois.
Le problème, c’est que les cours risquent de partir en flèche au moindre problème d’approvisionnement.

Un article de Florent Detroy, publié par matieres-premieres.fr

on fait quoi ?

Air irrespirable, sortez masqués !


Particules en suspension

Quel risque pour la santé ?

 

Les personnes souffrant d’asthme, d’une maladie cardiovasculaire, d’une maladie respiratoire comme une broncho pneumopathie chronique, ainsi que les enfants et les personnes âgées sont les plus sensibles aux effets néfastes sur la santé des particules fines.
On a établi que l’exposition au PM2,5 pouvait être néfaste à la fois lors d’une exposition sur journée ou sur une exposition se déroulant sur une longue période comme par exemple sur une année.

Les particules fines sont classées dans la catégorie des « cancérogènes probables » (Groupe 2A) et des liens sont clairement identifiés entre la pollution atmosphérique et la survenue de problèmes respiratoires et cardiaques.
La relation entre l’exposition à des particules fines (PM2,5) et les cancers du poumon semble probable. Pour la mortalité cardiovasculaire, l’augmentation du risque de décès associée à une augmentation des PM10 et du NO2 est jusqu’à deux fois plus élevée que pour la mortalité toutes causes, notamment pour les personnes âgées de 65 ans et plus. fiche le figaro

 Les voitures Diesel produisent par ailleurs de l'oxyde d'azote qui conduit à la formation de l'ozone sous l'effet du soleil. Là encore un irritant important pour les voies respiratoires.

Vous êtes insuffisant respiratoire ou atteint d'une maladie cardiovasculaire, jeune enfant ou à l'opposé personne âgée, alors évitez toute activité physique soutenue. La pollution atmosphérique qui sévit présente un risque pour la santé.
«Aujourd'hui, la pollution atmosphérique est presque exclusivement due aux moteurs Diesel», rappelle Gilles Dixsaut, médecin au laboratoire d'explorations fonctionnelles respiratoires de l'Hôtel-Dieu.
Les moteurs produisent des particules extrêmement fines. Ces dernières sont formées d'un noyau de carbone lui-même enrobé de composés qui au mieux irritent les voies respiratoires, au pire provoquent des cancers.
Formation d'ozone
Même si les voitures équipées de filtres à particules montrent un progrès, «on sait qu'aucun mécanisme physique ne peut arrêter des particules d'une taille inférieure à 200 nanomètres», poursuit le spécialiste. «De plus, les nanoparticules exacerbent les allergies au pollen», explique Gilles Dixsaut, alors que les premières grandes vagues allergiques viennent de commencer avec le bouleau.

ils veulent quoi ? non, pas ça !!!!
pic de pollution dans les grandes villes, commission européenne qui distribue des amendes à la France, les français à peine informés....désinformés....empoisonnés.
 



mercredi 28 mars 2012

Médias stupides.

Christophe Barbier sur I TV, ce matin :

"avouez, Nicolas Dupont Aignan : il n'y a pas beaucoup de différences entre J.L.Mélenchon et vous ?"

C'est l'état de nos médias ! cette campagne électorale sera étudiée comme la plus nulle de l'histoire de France !

Humour des dirigeants européens


mercredi 28 mars 2012
Ministre des Finances de l' Estonie : la Grèce devrait encore baisser son SMIC trop élevé


Selon Jurgen Ligi , le "monsieur finances" estonien, les Grecs ne méritent pas leur salaire minimum qu'il juge encore "surévalué".


«Les Grecs ne méritent pas leur salaire minimum - en Grèce, il est encore deux fois plus élevé qu'en Estonie, franchement je ne pense pas qu'ils le méritent,» a déclaré le ministre des Finances estonien .


Les Grecs n'ont toujours pas suffisamment diminué leur salaire minimum, ils devraient procéder à encore plus de réformes, réduire les dépenses de l' état et les normes qui paralysent la vie économique, a tenu à souligner Ligi lors d'une interview accordé à Bloomberg TV .


Lorsqu'on lui a demandé ce qu'a fait l'Estonie pour surmonter la crise, il a répondu «rien de très douloureux». «Nous nous sommes appuyés sur les fondamentaux de notre société et cela nous a bien aidé jusque-là. Nous avons simplement revu à la baisse nos attentes sociales, : il s'est passé en Estonie ce que l'on pourrait apeller une dévaluation interne - les prix ont baissé un peu, et les salaires aussi évidemment» a expliqué Ligi ajoutant que le gouvernement a eu le mérite de réagir rapidement à la crise.




Le salaire minimum en Grèce était de 751 euros par mois , mais en raison de la crise budgétaire et des exigences de Bruxelles, il a été réduit de 22%.

Encore beaucoup d'etats membres au sein de la euro zone pensent que ce n'est pas encore assez.
L' Eurogroup a d'ailleurs comme but économique de baisser voire de supprimer comme en Allemagne ou en Autriche le concept même de salaire minimum.
Rassurons toutefois nos amis grecs, leur SMIC, s'il existe encore dans un an, ne pourra pas être plus bas qu'en Estonie soit 278 euros.
Cela représente quand même une baisse de 63% par rapport aux 751 euros (une folie !) qu'ils touchaient avant.

Pour info :

Salaire mensuel minimum au sein de l'Union européenne au 1er janvier 2010
 

Allemagne  /// (pas de smic légal)
Autriche      ///
Belgique      1 388
Bulgarie        123
Chypre           /// 
Danemark     ///
Espagne        739
Estonie          278 
Finlande          ///
France           1 321 
Grèce             580 
Hongrie          268 
Irlande            1 462 
Italie                /// 
Lettonie           254
Lituanie           232
Luxembourg   1 683
Malte               635 
Pays-Bas          1 408
Pologne            307 
Portugal           554
Rép. tchèque   302
Roumanie        142
Royaume-Uni  1 076
Slovaquie         308
Slovénie          597
Suède                 ///



source : bnn-news.com

l'état de la démocratie en France


 sur le "vote utile" : l ' utile c'est ce dont on sait se servir. Un cerveau me suffit. (sur médiapart)

sondage Twitter

Les "notes d'opinion" de la DCRI et les "indiscretions" des sondeurs concordent :
Hollande 28.5%
Sarkozy 18%
Melenchon 18%
Le Pen 16%

sur Twitter.  j'ai demandé plusieurs fois les sources, bien sur !  = 0, 
ça court sur twitter...ça court..

la France casse le cochon

la France d'accord pour puiser dans ses réserves stratégiques 

 La France est favorable à la proposition américaine et britannique d'autoriser les Etats à puiser dans les réserves stratégiques de pétrole pour lutter contre la hausse des cours du brut, a déclaré mercredi le ministre de l'Energie Eric Besson.

 La France disposait début octobre de 17 millions de tonnes de pétrole brut et de produits pétroliers dans ses stocks stratégiques, représentant 98,5 jours de consommation, soit plus que ses obligations internationales (90 jours).

Ces stocks sont gérés par le Comité français des stocks stratégiques pétroliers (qui en contrôle 12,5 Mt) et par les opérateurs pétroliers qui en conservent une partie dans leurs dépôts pétroliers. Théoriquement, ils doivent être utilisés seulement en cas de crise internationale. source

 

l'avis de Wendy : ça pue !    mise à jour :

 La question de l'utilisation des stocks stratégiques est posée avec acuité aux Etats-Unis, également en campagne présidentielle, même si la décision de l'Arabie saoudite d'intervenir pour palier toute perturbation de la production qui serait provoquée par les tensions avec l'Iran a rassuré. Il revient traditionnellement à l'Agence internationale de l'Energie (AIE), basée à Paris, de coordonner les libérations de réserves stratégiques de pétrole. Mais l'AIE a jusqu'à présent refusé de coordonner une libération globale de stocks parmi ses 28 pays membres. «Ce sont les Etats-Unis qui ont demandé et la France a accueilli favorablement cette hypothèse», a dit Eric Besson. «On attend les conclusions de l'Agence internationale de l'énergie.»  Le pétrole a atteint des cours élevés, alors que la situation sur le front de l'offre au Moyen-Orient, et particulièrement en Iran, inquiète toujours les marchés. source

bonne idée ! quand le brent sera à 130 $ on en rachètera !! 

en attendant Obama, en vue de sa réélection, fait un cadeau aux automobilistes américains. c'est à dire à tous les américains.

aidé en cela par la France de Sarko. que lui vaut, à notre président en exercice, ce petit coup de main entre amis ??? quelques subsides de campagne ?

ça pue toujours !