dimanche 16 septembre 2012

quand la CGT aide TOTAL et GAZPROM

 
NE Pas exclure les gaz de schiste" (CGT)
 Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, estime qu'il ne faut "pas fermer la porte" aux recherches sur le gaz de schiste et met en garde le gouvernement contre des choix liés à des "coalitions" entre les partis de la majorité, en allusion aux écologistes, dans une interview au Journal de Dimanche.

"Nous ne devons pas fermer la porte aux recherches dans le domaine de l'énergie, y compris pour les gaz de schiste. Investissons au moins pour explorer. S'il s'avère, à partir de recherches incontestables, pour des raisons environnementales ou de sécurité, qu'il n'est pas souhaitable d'extraire ces gaz, cela ne me pose pas de problème", affirme le numéro un de la CGT.

Mais, selon lui, "renoncer à l'exploration est un peu inquiétant. Nous allons finir, alors que notre pays a de véritables atouts énergétiques, par être de plus en plus dépendants dans ce domaine". "Chacun a conscience qu'on est là dans une problématique politique qui met en jeu les relations entre partis formant la majorité présidentielle", estime Bernard Thibault, en allusion à EELV.

"Il ne faudrait donc pas que la solution apportée à certains problèmes soit seulement le résultat de coalitions plus politiques qu'efficaces pour l'avenir du pays",
dit-il. "Tous les éléments d'appréciation doivent être mis sur la table et présentés aux Français avant de faire des choix uniquement idéologiques", prévient-il.







le retour du réalisme politique ? manipulation grossière

 la politique russe y serait-elle pour quelque chose ? avec ce gros "boudin" sensé emmener le gaz russe jusqu'à chez nous ? les allemands sont proches de gazprom.
Poutine annexe l'Europe via la transition énergétique ?

Natural Gas Wars: A Look at Gazprom's Underhand Tactics

iciici, 

derrière les murs de la déplétion se jouent des combats pour l'hégémonie.

on a encore rien vu ! 

de plus le contribuable remboursera EDF. un complot du nucléaire, des pétroliers et des gaziers contre le contribuable français ? 

Holland laisse la meute dépecer le manant ? OUI !

EDF demande des sous ! des gros ! 

 "EDF réclame à l'Etat deux milliards d'euros d'indemnités pour la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, afin de compenser des investissements déjà réalisés pour allonger sa durée de vie de dix ans et du manque à gagner pour cette période, selon le Journal du Dimanche."