jeudi 27 septembre 2012

Paris capitale du monde

dootjeblauw a ajouté son commentaire, merci !

"François le Mol dans son premier discours à l'ONU :

” L’ONU doit être le cadre de la gouvernance mondiale. Mais nous savons aussi ce qui menace notre organisation: l’indécision, la lourdeur des procédures, l’enlisement, l’impuissance face à des périls qui, eux, n’attendent pas. Alors, agissons, prenons nos responsabilités, soyons à la hauteur des attentes des peuples du monde. La France y est prête.”"


http://www.wat.tv/video/premier-discours-hollande-59unt_2exyh_.html

c'est F. Hollande, ça ! "rien , je dis bien rien, ne nous empêchera de mette en place le nouvel ordre mondial"....Sarko ou Holland ? les deux, mon général !

en ce moment je suit amenée à quitter Paris pour la banlieue très régulièrement. quelques constations :

1) je vois des bidons villes à la hauteur de la Porte de la chapelle sur les sorties du périphérique.
2) des mendiants installés depuis des années pour nettoyer les pares-brise de plus en plus nombreux avec davantage d'enfants d'âge tendre (8/10 ans).
3) des femmes voilées, comme ça, exactement (recherche photos google) :
et j'insiste, je vois ça dans mon quartier, alors que l'an dernier il n'y en avait pas !!!!!

4) les chaussées et trottoirs sont d'une saleté repoussante.
5) des ventes à la sauvette dans tous les quartiers périphériques. quand la police (deux agents en uniforme ! lol !) arrive par un côté, les guetteurs sifflent, tout le monde se sauve dans les deux rues adjacentes les plus proches et tout le monde revient deux secondes après. la police, au maximum, comme je l'ai vu moi même, prend 150 kg de maïs et les fait jeter dans une benne à ordures ! bravo ! 

à la sauvette on vend des contrefaçons de sacs, foulards mais et surtout de la nourriture. des espèces d'aubergines cuites je ne sais où et du Maïs grillé dans un caddy ou cuit à la vapeur ou à l'eau et mis dans un sac poubelle.

6) quid de l'hygiène ? RIEN ! ce maïs et ces "aubergines" sont vendus à chaque bouche de M°, et tous les 15 mètres environ dans certains quartiers périphériques ou en banlieue.

7) j'en ai déjà parlé sur ce blog mais je répète : il y a un marché aux puces, voir plusieurs où les gens après avoir fait les poubelles ou décharges, viennent vendre sur un torchon, une vieille nappe ou un drap sale ce qu'ils ont récupéré. ça va de l'ampoule électrique, la brosse à dents (si, si !) à deux verres dépareillés.

vous allez me dire : "mais personne n'achète ça !". vous avez tort ! il y a des acheteurs ! et beaucoup, en plus !
pourquoi je ne mets pas de photos ? vous trouverez tous seuls !!!! 
;0)

8) plus un sourire, plus un bonjour, les gens en général sont mal habillés. mais ça, ça n'engage que moi. c'est très subjectif.
__________________________________

je ne continue pas, vous avez tous compris l'ambiance générale.

ça ne va plus du tout ! et je ne pense pas, comme mon épicier et comme mon boulanger que "ça" va pouvoir durer.

hier soir le chauffeur de taxi me disait : "ils veulent diviser les gens. pourvu que ça ne tourne pas à la guerre civile".
ce n'est pas moi qui le dit ! et je suis comme lui. je souhaite que les gens utilisent leur tête et qu'ils se rendent compte que nous sommes tous ensemble dans la même galère malgré le discours dominant qui voudrait nous laisser croire le contraire !

Paris, la ville lumière, c'était le vieux monde. et là, tout de suite je n'arrive pas à définir cette ville maintenant. j'espère que ça me viendra.
tout ce que je peux dire, c'est que Paris change et vite, très vite !