samedi 29 septembre 2012

l'impermanence


L’écologie n’est pas une «mission prioritaire» du gouvernement
Présenté aujourd’hui vendredi 28 septembre, le projet de loi de finances 2013 sabre dans les finances publiques. Les ministères de l’écologie, de l’agriculture et du logement sont particulièrement touchés.
C’est écrit en toutes lettres dans le projet de loi de finances 2013 (PLF), publié cet après-midi par Bercy.
«En 2013, les effectifs des ministères qui ne concourent pas aux missions prioritaires seront réduits de 12.298 postes. Cet effort compense les créations de postes dans l'éducation, la sécurité et la justice en 2013, ainsi qu'une partie des créations de postes de la rentrée 2012, de manière à respecter le principe de stabilité des effectifs sur le quinquennat», indique le projet de budget.
Le ministère de l’écologie est sévèrement touché. De 8,38 Md€ en 2012, son budget passera à 7,64 Md€ l’an prochain (-8,8%) et à 7,08 Md€ en 2015 (soit une baisse de 15,5% par rapport à 2012).
Annoncée par François Hollande, la création de l’agence nationale de la biodiversité devrait être le grand serpent de mer du quinquennat: ni budget, ni calendrier. «Cette année est consacrée au stade de préfiguration», se lamente-t-on au ministère de l’écologie. Un temps menacé, le budget de l’Ademe n’est pas autant sabré que prévu. Son budget passe de 571,3 M€, en 2012 à 556,2 M€ l’an prochain (-2,6%).
le ministère de l’agriculture voit son budget baisser de 10,6% entre 2012 et 2013. En 2015, les crédits auront chuté de plus de 15% par rapport à 2012.
Le ministère de l’égalité des territoires, de la ville et du logement verra ses recettes rétrécir de 5,2% en 2013. tout ici

je ne suis pas "écolo" mais bientôt je deviendrai survivaliste ! l'écologie c'est politique disais-je "avant". bof, c'était nul ! tout est politique et le dire ne règle rien. pensée molle et dure réalité.
la réalité tout de suite, aujourd'hui, c'est la surpopulation par rapport aux terres arables, aux ressources naturelles, agricoles, fossiles, minières et aqueuses. 
quand on rajoute à cela les OGM et la pollution engendrée par le besoin d'énergies, transports, électricité... le TOUT, dont nous, dans un monde clos qui tourne en rond.... c'est juste pas tenable.
d'ailleurs ça ne tient pas. 
le week-end, j'ai souvent un petit coup de "mou". je vois ce vieux monde, sur cette terre vidée de tout, cette humanité toute perdue qui a peur mais ne peut fuir.

je n'ai pas envie de traduire cela, par exemple :


Expedition to study methane gas bubbling out of the Arctic seafloor ici

ou cela :

 Report warns of global food insecurity as climate change destroys fisheries

Persian Gulf, Libya, and Pakistan expected to be hardest hit by decline in fish stocks in coming decades

zeu gouardiane 

trop tard ? le méthane qui fuit en arctique fuit aussi en Russie....l'Afrique est aussi en manque de protéines animales venues de la mer. souvent les seules sources de protéines.
les agrocarburants mettent les population d'Amérique et d'Asie à la diète.... 
je sais que certains humains en font leur fond de commerce, que les robots remplacent les hommes, que rien n'est jamais fini....mais j'ai souvent un coup de "mou"....c'est comme si les humains n'étaient pas des terriens....