mercredi 29 août 2012

suivi de dossier : "Nihil-nivore" (mais content)

 Après les algues vertes, "les algues bleues : un problème d'environnement majeur"

Alors que la ministre de l'écologie, Delphine Batho, veut promouvoir "un nouveau modèle agricole" pour lutter contre les ulves, les scientifiques s'inquiètent désormais d'une autre pollution, celle des algues bleues. Des associations de défense de l'environnement se sont d'ailleurs regroupées en une Coordination Verte et bleue. Pierre Aurousseau, chercheur et professeur à l'Agrocampus Ouest de Rennes, président du Conseil scientifique de l'environnement de Bretagne, explique cette nouvelle menace.
Les proliférations d'algues bleues sont désormais associées aux marées d'algues vertes. Pourquoi ?
Ce sont les différentes facettes de la dégradation de la qualité des eaux. Trois familles de "maladies" sont liées à leur eutrophisation. En zone littorale, où on constate la prolifération de macro-algues, les ulves, qui donne les marées vertes, il y a en outre des efflorescences de phytoplancton, des micro-algues dont certaines secrètent des toxines. En eaux douces, on observe des "blooms" - des explosions brutales - de cyanobactéries, dites algues bleues. Qu'ils soient marins ou d'eau douce, ces micro-organismes(phytoplancton et cyanobactéries) sont proches et parfois toxiques. Ils peuvent causer des atteintes neurologiques, digestives, dermatologiques... voire être mortels.
 Mais les intoxications marines sont difficiles à diagnostiquer, car certains symptômes sont proches de ceux d'un accident vasculaire cérébral.(!!!) Le Réseau de surveillance du phytoplancton et des phytotoxines (Rephy), qui a en charge la surveillance du littoral français, a par exemple repéré dans le Finistère, en juillet, la pseudo-nitzschia, une micro-algue qui produit une neurotoxine susceptible d'entraîner des amnésies dans les cas les plus graves. Il a également observé une autre microalgue de type Alexandrium qui peut causer des paralysies.
 toutes les proliférations [algues vertes, phytoplancton marin et cyanobactéries] sont liées à des apports excessifs de nutriments venus de la terre, en particulier d'origine agricole. tout lire le Monde

je ne sais plus comment vous le dire : "ne mangez plus !"