vendredi 31 août 2012

des combats, un guerrier

"Nous serons les contemporains d'une crise de l'Europe, s'il ne se trouve pas chez nous des hommes politiques capables de relever ce défi politique avec une détermination absolue. Aujourd'hui, c'est intégration européenne ou misère, intégration européenne ou chaos. Si des hommes politiques ont le courage de ne pas avoir l'Europe frileuse, honteuse, alors l'Euro survivra et l'Europe ne se désintégrera pas ». Il cite à ce sujet de Gaulle et son "ardente obligation".

tout ici "BHL" (sur l'Europe) devant le medef charmé !

pas de commentaire. un bon petit soldat dont la solde me paierait de bonnes et très longues vacances.