jeudi 30 août 2012

aucune vie privée ou une vie privée de tout

La NSA se donne donc les moyens de la surveillance totale dont elle rêve. Un pas de plus vient d’être franchi dans le fichage, le flicage et la destruction de la vie privée, et ce à l’échelle planétaire. Le futur s’annonce merveilleux.
Sources : Wired.com / Panoptinet / Hussardelamort/, 
le journal du siècle

  Stellar Wind, ou Vent Stellaire :

On parle là du stade industriel de la surveillance des télécommunications au plan mondial. En 2008, le ministère de la justice américaine (DOJ) jugeait Stellar Wind inconstitutionnel, tant sa capacité d’intrusion était en désaccord avec le principe des libertés individuelles. Mais cela n’empêcha pas le Congrès de Georges W. Bush de voter le programme, en toute discrétion.
 Le principal procédé qui sera prochainement utilisé dans le cadre de Stellar Wind est celui qui était déjà adopté par certaines dictatures pour surveiller leurs opposants : le Deep Packet Inspection (DPI). La différence est que Stellar Wind bénéficiera de moyens considérables, jamais égalés. En résumé, à partir d’un numéro de téléphone ou de l’apparition d’un mot-clé, le système sera capable de capter automatiquement toutes les données d’un citoyen : mails, tchats, pages internet consultées, comptes bancaires, feuilles d’impôt, etc. Bien entendu, la NSA a d’ores et déjà signé des accords avec les principaux opérateurs télécom américains, pour pouvoir accéder plus rapidement aux données utilisateurs.

bienvenue dans le Monde Nouveau.